La traduction néerlandaise de "Mein Kampf" est un succès en librairie

En Flandre et surtout aux Pays-Bas, "Mijn Strijd" (Mon combat) la nouvelle traduction en néerlandais de "Mein Kampf" d’Adolf Hitler connaît un succès de vente. Après trois semaines, cette édition du manifeste nazi accompagnée d’annotations critiques en est déjà à son quatrième tirage. "Mijn Strijd" est actuellement en tête des ventes en librairie et connaît aussi un succès dans le commerce en ligne.

Tombé dans le domaine public en janvier 2016, le pamphlet a été réédité dans la langue de Vondel par la maison d'édition néerlandaise Prometheus. Aux Pays-Bas 15.000 exemplaires de "Mijn strijd" ont déjà été vendus et en Flandre, 3.000.

Il faut préciser qu’il s’agit d’une démarche critique où les 27 chapitres du livre sont expliqués par un historien et la théorie de la hiérarchie des races d’Hitler y est démentie. Il s’agit aussi d’une nouvelle traduction néerlandaise la toute première ayant été réalisée en 1925.

En Flandre, "Mijn strijd" occupe actuellement la première place des ventes dans la catégorie "non-fiction informative". La semaine dernière le livre occupait la deuxième place.
A noter que "Mijn strijd" est vendu au prix de 50 euros et comporte 850 pages. Une centaine de pages sont des commentaires historiques.
 

"Réfuter mythes et mensonges"

Outre la valeur historique du manifeste et le succès de librairie qu'avait suscité sa réédition commentée en allemand, "les versions douteuses qui jalonnent le web" ont influencé la décision de la maison d’édition néerlandaise Prometheus.

"Dans notre réédition, "Mein Kampf" est non seulement replacé dans un contexte historique, mais il est aussi annoté de manière à réfuter les mythes et mensonges relatés", précise la maison d'édition.

Pour la rédactrice en chef de l'hebdomadaire juif néerlandais "Nieuw Israëlietisch Weekblad, "cette remise en perspective est nécessaire à une époque où le savoir historique est en déclin".

Michael Freilich, son homologue flamand du mensuel "Joods Actueel", abonde dans le même sens: "Mein Kampf est disponible sur Internet. Toute personne, soit-elle animée de mauvaises intentions, peut le télécharger facilement. La plus-value de cette version réside dans sa capacité à affaiblir les mensonges et théories complotistes véhiculées", a-t-il estimé sur les ondes de Radio 1 (VRT).