BELGA/VERGULT

Votre convocation électorale se fait attendre, pas de panique

Avez-vous déjà reçu, dans votre boîte aux lettres, votre convocation personnelle pour les élections communales du 14 octobre ? Et si ce n’est pas le cas, devez-vous vous inquiéter ?

"Il est exact que certaines personnes ont déjà reçu leur convocation électorale et d'autres pas", a expliqué Geert Demarsin, conseiller électoral à l'Agence flamande de l'administration des affaires intérieures, à Radio 2 (VRT). "C'est parce que chaque commune envoie cette convocation à ses habitants indépendamment les unes des autres".

Les communes pouvaient envoyer cette convocation dès le mois d’août et à la fin de cette semaine, au plus tard. Cela explique sans doute la raison pour laquelle les habitants de Rumst ou Zoersel ont déjà reçu leur convocation et pas ceux d'Anvers.

À partir de quand devez-vous vraiment vous inquiéter ? 

"Si votre boîte aux lettres reste vide la semaine prochaine, il est préférable de contacter les autorités communales", ajoute Geert Demarsin. "Votre lettre a peut-être été perdue, mais vous recevrez alors un duplicata de la commune.  Vous pouvez le recevoir jusqu'au 14 octobre, à midi, le jour des élections".

Une convocation sur papier est-elle toujours d'actualité ?

"Une grande partie de la communication du gouvernement se fait en effet déjà par voie numérique", déclare Geert Demarsin, "mais une convocation personnelle mentionnant l’adresse du bureau de vote, reste le seul moyen par lequel une autorité communale peut personnellement atteindre tous les habitants".

En effet, tout le monde n’a pas encore d’adresse mail et les autorités communales ne possèdent pas la liste de ces adresses.

On affirme parfois qu’il faut conserver sa convocation estampillée comme preuve d’avoir voté (le vote est obligatoire en Belgique ndlr.).

"Aucun règlement ne dit combien de temps il faut conserver cette convocation", déclare encore Geert Demarsin. "Mais c’est le seul document qui vous permettra de prouver que vous avez bien voté".

"Lorsque vous accomplissez votre devoir électoral, on coche en général à côté de votre nom sur la liste des électeurs. Mais en cas d’oubli, vous risquez une amende, vous pourrez alors toujours prouver grâce à votre convocation que vous avez bien rempli votre devoir électoral. Je vous recommande donc de conserver cette convocation estampillée pendant quelques mois" conclu Geert Demarsin.