Chargement lecteur vidéo ...

Le futur s'annonce incertain pour les socialistes flamands

Nous poursuivons notre série sur les enjeux des élections communales du 14 octobre sur les différents partis politiques flamands. Avec le journaliste politique Ivan De Vadder, nous nous intéressons aujourd'hui au parti socialiste flamand. Si le SP.A était historiquement plus fort dans les grandes villes, (en 2006, il était encore au pouvoir dans 6 des 13 villes centrales flamandes) il a perdu depuis quelques-uns de ses principaux bastions comme Hasselt et Anvers. En outre, certains de ses ténors ne se représentent plus et vont quitter la vie politique comme Daniël Termont à Gand et Louis Tobback à Louvain. Le futur s'annonce donc plus qu'incertain pour les socialistes flamands.