AFP or licensors

Le Consortium 12-12 lance une récolte de fonds pour les victimes du Tsunami en Indonésie

Le Consortium 12-12 a activé lundi un numéro de compte pour les victimes du séisme suivi d'un tsunami qui a frappé vendredi l'île indonésienne des Célèbes. La catastrophe a fait plus de 800 morts. Selon l'ONU, 191.000 personnes en Indonésie ont besoin d'aide humanitaire urgente. "Nos ONG membres se préparent à venir en aide aux victimes. Elles prévoient de leur fournir entre autres des soins médicaux et psycho-sociaux, sanitaires, nourriture, eau potable et protection pour les groupes vulnérables tels que les enfants", indiquent les responsables de l'organisation.

Les membres du Consortium 12-12 (Caritas International, Handicap International, Médecins du Monde, Oxfam-Solidarité, Plan Belgique et UNICEF Belgique) appellent aux dons pour pouvoir venir en aide aux victimes via le compte BE19-0000-0000-1212.

En situation de catastrophe ou de crise humanitaire, le consortium organise une récolte de fonds. Celle-ci permet à ses ONG membres de maximiser l'aide apportée aux populations dans les zones sinistrées. Les dons seront fiscalement déductibles à partir de 40 euros.

Cette catastrophe a fait au moins 844 morts, et 59.000 déplacés, selon le dernier bilan annoncé lundi par l'agence de gestion des catastrophes et le gouvernement.
Le bureau de coordination des affaires humanitaires de l'ONU (UNOCHA) a estimé de son côté à 191.000 le nombre de personnes ayant besoin d'une aide humanitaire d'urgence.

Après le séisme d'une magnitude de 7,5 suivi d'un tsunami qui a frappé la côte ouest des Célèbes vendredi et dévasté la ville de Palu, les habitants manquent de tout: nourriture, eau potable, carburant ou médicaments. Les réseaux électriques et de télécommunications ont été très endommagés et les sauveteurs manquent d'équipements pour rechercher les survivants dans les décombres.

La Belgique entend répondre positivement à la demande d'aide internationale de l'Indonésie

La Belgique entend répondre positivement à la demande d'aide internationale de l'Indonésie, à la suite du tremblement de terre suivi d'un tsunami qui a frappé l'île indonésienne des Célèbes, a indiqué lundi le porte-parole du Premier ministre Charles Michel.

Le comité B-FAST se réunissait en milieu de journée pour évaluer la demande formulée et comment y répondre de la manière la plus efficace pour apporter l'aide la plus urgente aux populations sinistrées, a précisé le porte-parole.

Le gouvernement indonésien a lancé lundi un appel à l'aide internationale. En Belgique, Unicef et la Croix-Rouge ont lancé des appels aux dons pour venir en aide aux victimes. L'Union européenne a aussi annoncé débloquer 1,5 million d'euros d'aide humanitaire.

Un nouveau bilan diffusé faisait état d'au moins 844 morts.