Un bureau d’architecture d’intérieur mitraillé au gros calibre à Anvers

La vitrine d’un bureau d’architecture d’intérieur situé sur le Vlaamsekaai à Anvers a été mitraillée, la nuit de dimanche à lundi. Il y a plusieurs impacts de balles de gros calibre dans la vitrine. Des douilles ont aussi été retrouvées. Le propriétaire de l’entreprise a un passé de hooligan. Il pense que cette fusillade est une vengeance.

Plusieurs tirs ont touché la vitrine d’un bureau d’architecte d’intérieur la nuit dernière à Anvers. Personne n’a été blessé. La police a établi un périmètre de sécurité et le laboratoire de la police est sur place à la recherche d’indices.

Le mobile de la fusillade n'est officiellement pas connu, mais selon le propriétaire des lieux, il s'agirait d'une vengeance. "J'ai un passé de hooligan dans le noyau dur du club de l’Antwerp", a-t-il déclaré. "Un jour, j'ai été arrêté, on a saisi mon téléphone portable et il a été fouillé. Avec ces informations, la police a arrêté plusieurs personnes mais je n'y étais pour rien. A présent, j’ai été victime d’une vengeance", a ajouté le propriétaire.

Toutefois, ni la police ni le parquet n’ont voulu confirmer ces informations.