Une première famille enfermée au centre fermé de Steenokkerzeel a été expulsée

Une mère arménienne et ses deux enfants, qui séjournaient dans le centre fermé pour familles de Steenokkerzeel, ont été expulsé lundi matin.

Cette famille arménienne est la première à être expulsée, a confirmé Dominique Ernould du Service des étrangers,

La semaine dernière une première tentative pour rapatrier cette famille avait eu lieu mais avait échoué. Selon le Service des étrangers la femme s'était opposée à son expulsion. Ce lundi elle a été escortée par la police fédérale et a été accompagnée par une équipe psycho-médicale.

Le père de famille n'était pas présent, il vit depuis deux semaines dans la clandestinité. Le secrétaire d’Etat à l’Asile et à la Migration Theo Francken (N-VA) a confirmé l’annonce de ce rapatriement sur Twitter.

Le centre fermé 127bis de Steenokkerzeel accueille depuis cet été quatre logements destinés à accueillir des familles avant leur expulsion du pays.

D'origine serbe, la première famille a y être enfermée séjourne, elle, toujours dans le centre, selon Dominique Ernould, la procédure la visant étant toujours pendante.

Une autre famille originaire d'Azerbaïdjan a également séjourné un temps à Steenokkerzeel, mais a été déplacée vers un centre ouvert, les enfants souffrant de problèmes de santé.