En Flandre, seuls 50% des bouteilles en plastique sont recyclées

C’est Recover qui regroupe 11 associations intercommunales de gestion des déchets et la ville d'Anvers qui a fait ce constat après des recherches. De plus, ces bouteilles recyclées ne sont pas utilisées pour fabriquer de nouvelles bouteilles, mais finissent dans des matériaux isolants ou des vestes en polaires. Et ces derniers ne sont pas recyclés, mais finissent simplement dans les déchets ou aboutissent dans la mer.

Fostplus affirme que 80 % des bouteilles et flacons en plastique sont recyclés. Fostplus est l'organisation qui prend en charge la promotion, la coordination et le financement des collectes sélectives, du tri et du recyclage des déchets d’emballages ménagers en Belgique.

Mais selon Recover ce chiffre ne tient pas la route. Recover regroupe 11 associations intercommunales de déchets et la ville d'Anvers. "C'est une vision idéalisée des choses", déclare Kris Somers de Limburg.net.

Selon Recover, toutes les bouteilles en plastique produites ne sont pas incluses dans le calcul de Fostplus. Par exemple, il y aurait de 5 à 10 % de bouteilles en plastique supplémentaires, qui proviennent de l'étranger. En outre, il y a aussi un pourcentage de "tricheurs", des entreprises qui ne déclarent pas qu'elles produisent du plastique.

"D'une part, il y a donc plus de produits en circulation qu'on n'en compte. Et d’autre part il y a  moins de produits collectés (dans le sac PET bleu) que ce que l’on compte. Selon Recover, les bouteilles collectées sont pesées, mais cette pesée inclut toujours l'humidité résiduelle ainsi que les déchets.

En conclusion : "Plus de plastique produit et moins de plastique collecté, cela donne un pourcentage plus faible recyclé" estime Recover. "Seule la moitié est recyclée. Donc pas l'autre moitié.

Il y a recyclage et recyclage

La majorité des bouteilles et des flacons en plastique récoltées (95%) sont utilisées pour des applications de qualité inférieure. Elles finissent, par exemple, dans des matériaux isolants, des polars ou des plateaux alimentaires. Ces derniers ne sont pas recyclés et donc ce plastique finit dans les déchets ou dans la mer.

Pour la fabrication de ces bouteilles on utilise une matière plastique qui provient du pétrole. On utilise presque toujours une nouvelle matière première, ce qui signifie qu'il y a toujours plus de plastique", explique Kris Somers. "Nous devrions passer à une économie circulaire : une bouteille en plastique devrait être recyclée en une nouvelle bouteille en plastique. Ce n'est qu'à ce moment-là que nous prendrons vraiment soin de l'environnement".