Le double meurtre de Courtrai pourrait être un crime passionnel

Le jeune Afghan de 18 ans et la jeune fille russe de 19 ans retrouvés assassinés lundi dans une maison d'étudiants à Courtrai, ont peut-être été victimes d'un crime passionnel. Un Iranien de 20 ans a été arrêté par le juge d'instruction, il est soupçonné du double meurtre.

Les deux corps ont été découverts lundi soir dans une maison étudiante située Oude Vestingsstraat, dans le centre-ville de Courtrai.

"La victime découverte à l'étage du dessous est un Afghan de 18 ans qui vivait dans cette maison", a indiqué Tom Janssens, du parquet. "La deuxième victime, dont le corps a été découvert un peu plus tard, est une Russe de 19 ans qui habitait à Kuurne. Les deux corps présentent des traces de coups de couteau".

A l'aide de caméras de surveillance et de traces de de sang, la police avait la piste d’un suspect. Les policiers ont découvert le suspect à l'hôpital, où il avait été soigné pour des blessures aux deux mains. Le suspect, un Iranien de 20 ans, a été interpellé. Entre-temps, le juge d'instruction l'a placé sous mandat d’arrêt.

Pour l'instant, le jeune homme ne coopère pas avec la justice, mais selon son avocat, il le fera à un stade ultérieur. Vendredi, le suspect comparaitra devant la chambre du conseil, qui décidera s'il y a lieu de prolonger son arrestation. Il s’agit peut-être d’un drame passionnel.
 

Les plus consultés