Belga

Gand interdit la location permanente de grandes maisons pour le tourisme

Les Gantois ne peuvent dorénavant plus mettre en location permanente leur maison pour le tourisme. Le conseil communal a pris cette décision pour atténuer la pression sur le marché saturé du logement de la ville de Flandre orientale (photo). La mesure va plus loin que le décret flamand sur les hébergements, qui exige depuis l'année dernière une inscription préalable auprès de Toerisme Vlaanderen.

La mesure gantoise interdit la mise en location permanente pour le tourisme de maisons d'une superficie dépassant les 220 mètres carrés. Elles peuvent désormais uniquement être mises en location pour une durée maximale de 4 fois 30 jours consécutifs par an.

La location d'une partie d’habitation (moins de 50% de la superficie totale et moins de 100 mètres carrés) n'est par contre pas limitée dans le temps. Les hébergements doivent naturellement répondre à d'autres conditions, tout comme les logements touristiques traditionnels.

Toerisme Vlaanderen, la ville de Gand, les pompiers et la police gantoise veilleront au respect des règles, qui encadrent donc davantage que dans le reste de la Flandre la location de logements aux touristes.

Les plus consultés