Yorick Jansens

Genk profite de la défaite de Bruges pour prendre la tête du championnat

Genk s'est imposé sur la pelouse de La Gantoise (1-5) dimanche en clôture de la dixième journée de Jupiler Pro League. Les Limbourgeois profitent ainsi de la défaite du Club de Bruges plus tôt dans la journée au Standard (3-1) pour prendre la tête du championnat.

Le Racing Genk démarrait la rencontre tambour battant. Après plusieurs tentatives, le buteur limbourgeois Samatta (17) ouvrait le score en étant le plus prompt à l'entrée du petit rectangle pour pousser le ballon au fond des filets.

Une minute plus tard, Paintsil, qui remplaçait Leandro Trossard blessé, doublait la mise d'un plat du pied dans le rectangle. Les troupes de Philippe Clement n'étaient pas rassasiées et inscrivaient un troisième but peu de temps avant la demi-heure de jeu des oeuvres de Ndongala (27).

Les Gantois réagissaient et réduisaient le score avant la mi-temps grâce à un but de Bronn (39). La Ghelamco Arena avait à peine le temps de fêter le but que le milieu de terrain des Buffalos Brecht Dejaegere était exclu trois minutes plus tard suite à la réception d'un second carton jaune.

En seconde période, le Racing Genk inscrivait deux nouveaux buts par l'intermédiaire de Malinovskyi (67) et de Paintsil (73).
 

Le Standard inflige au Club Bruges sa première défaite de la saison

Le Standard a infligé sa première défaite au Club Bruges dimanche au cours d'un match comptant pour la 10e journée du championnat de Belgique de football (3-1). Les Standardmen ont inscrit tous les buts: Mehdi Carcela (37e), Renaud Emond (62e) et Razvan Marin (79e) dans le bon sens et Christian Luyindama contre son camp (67e, 2-1).

Michel Preud'homme avait promis que son équipe produirait un football offensif. On jouait à peine depuis trente secondes quand Luyindama a lancé Luis Pedro Cavanda sur le flanc droit. Après avoir laissé Stefano Denswil sur place, l'arrière droit a ponctué son débordement d'un tir croisé passant un mètre à côté (1e). Bruges a essayé de réagir mais poussés par un public enthousiaste, les Rouches ont porté le danger devant Karlo Letica. Le gardien brugeois a encore vu un tir de Paul-José Mpoku passer à côté mais il a eu chaud sur une reprise de la tête d'Emond (11e).

Après une ouverture de feu du Standard, Bruges a progressivement retrouvé son assise au milieu et sur un coup franc de Ruud Vormer, Hans Vanaken a dévié le ballon juste à côté (22e). Les Standardmen n'étaient pas meilleurs au moment de cadrer leurs envois: Carcela (26e), Emond (32e), Moussa Djenepo (33e) et Kostas Laifis (34e) ont tous gracié Letica. Le gardien croate a toutefois été moins à la fête quand Marin a chipé le ballon à Wesley au milieu du terrain. Après un long raid, le Roumain a glissé le ballon à Carcela, qui l'a placé au fond du droit (37e, 1-0). Le Standard a encore eu une belle opportunité manquée par Mpoku (40e).

A la reprise, le Club s'est montré plus solide dans les duels à l'image de Wesley, qui a pris le dessus sur Luyindama mais n'a profité de l'occasion (46e). Plus tard, le Brésilien a envoyé Dennis dans un boulevard. Le Nigérian a évité Luyindama mais a été bloqué à deux reprises par Guillermo Ochoa, qui s'est montré plus rusé (54e). Dans la foulée, Ivan Leko a lancé Thibault Vlietinck à la place de Clinton Mata (60e). Pas de chance pour lui, le jeune milieu a perdu son duel avec Collins Fai. Le Camerounais a fait atterir le ballon dans les pieds d'Emond, qui l'a ajusté dans l'angle opposé (62e, 2-0). C'est dans une ambiance folle que Bruges a réduit la marque grâce à Liuyndama, qui en est à déjà à son troisième auto-goal de la saison (67e, 2-1).

Le Standard n'a pas gambergé et Marin a profité d'une erreur d'Arnaut Danjuma pour filer vers Letica et expédier le ballon dans le plafond (79e, 3-1). Le match était joué et Preud'homme a sorti Mpoku (83), Emond (90e) et Djenepo (90e+4)pour que le public les applaudisse.

Au classement, le Racing Genk (26 points) s'empare de la première place au profit du Club de Bruges (25 points). Anderlecht est troisième avec 20 points.

Foto Kurt

Anderlecht s'impose à Zulte-Waregem

Anderlecht s'est imposé 0-2 à Zulte-Waregem dimanche après-midi dans le cadre de la 10e journée du championnat de Belgique de football. Zakaria Bakkali (43e), dont le dernier but remontait à décembre 2016, et Pieter Gerkens (78e) ont signé les buts de ce succès. Anderlecht (20 points) grimpe à la troisième place du classement à 5 unités de Bruges, qui se déplace au Standard (18 heures). Zulte-Waregem avec sa série de sept défaites d'affilée est 15e (5 points).

Déçus par le mercato de la nouvelle direction, les supporters d'Anderlecht ont décidé d'entrer dans le stade après un quart d'heure soit une minute pour chaque transfert manqué. Lors de leur apparition dans la tribune, ils ont brandi des banderoles avec les inscriptions "Beaucoup de transferts, peu de qualité" et "Devroe dégage". Malgré les nombreux changements apportés par Hein Vanhaezebrouck (Evgen Makarenko, Ognjen Vranjes, Andy Najar, Francis Amuzu, Dario milic et Ivan Santini ont cédé leurs place à Sven Kums, James Lawrence, Sebastiaan Bornauw, Kenny Saief, Gerkens et Alexis Saelemaekers), Anderlecht n'a pas pris Zulte-Waregem à la gorge. Jusque-là, la combinaison la plus spectaculaire avait été dessinée par Théo Bongonda et Hamdi Harbaoui (7e).

Les supporters mauves ont eu l'occasion de suivre la première véritable occasion: Dimata a servi au point de penalty Gerkens, qui s'est débarrassé de Michael Heylen mais un réflexe de Sammy Bossut l'a empêché d'ouvrir la marque (20e).
Zulte-Waregem est aussi passé près du but lorsque Thomas Didillon s'est égaré sur un centre de la droite. Sandy Walsh a remisé le ballon sur Nill De Pauw, qui a dévissé complètement son tir (37e). Au moment où l'Essevee a semblé tirer la couverture à lui, Anderlecht a frappé: Dimata a passé son homme et grâce à une glissade de Heylen, Bakkali a pu pénétrer dans le rectangle et inscrire le premier but sur action depuis le 2 septembre (43e, 0-1).

Anderlecht aurait pu doubler son avance dès la reprise mais Dimata n'était pas dans le couop. Lancé par Adrien Trebel, l'attaquant a d'abord manqué sa reprise (48e), n'a pas été plus heureux ensuite à la conclusion d'un une-deux avec Bakkali (52e) et n'a finalement pas pu cadrer sa volée d'un angle fermé (60e). Entre-temps, Francky Dury a pris des risque en sortant un défenseur, Erdin Demir, pour un attaquant Chris Bedia (56e). Cela n'a pas amélioré la qualité du jeu de Zulte mais Didillon a été inquiété par le duo Marvin Baudry-Bedia (64e) avant de sortir du bout des doigts un ballon de Bongonda (67e). Anderlecht, qui n'avait plus marqué depuis trois matches, en a planté un second par Gerkens (78e, 0-2). Anderlecht l'a toutefois échappé belle puisque Thomas Buffel a réduit l'écart (90e+3, 1-2) mais Baudry a manqué une reprise de la tête (90e+4) qui aurait pu offrir l'égalisation.
 

Waasland-Beveren obtient un point et prive Ostende du top 6

Waasland-Beveren a obtenu le point du match nul à domicile samedi face au KV Ostende (1-1) lors de la dixième journée de Jupiler Pro League. Les Ostendais manquent l'occasion de rejoindre le top 6.

Le KV Ostende aura passé seulement vingt-huit minutes virtuellement dans le top 6. Fernando Canesin (51) avait bien ouvert le score au retour des vestiaires pour les Côtiers mais l'égalisation de Massop (79) en faveur des Waaslandiens à onze minutes de la fin du temps réglementaire a fait chuter les troupes de Gert Verheyen à la huitième place (14 points).

Waasland-Beveren occupe, de son côté, la treizième position avec neuf unités
 

Saint-Trond s'impose 3-1 face à Mouscron

Mouscron s'est incliné samedi sur la pelouse de Saint-Trond (3-1) lors de la dixième journée de Jupiler Pro League. Les Mouscronnois ont terminé la rencontre à neuf après les exclusions de Boya (40) avant le repos et de Dussenne (90) en fin de rencontre.
Les Trudonnaires ont pris l'avantage en première période grâce à un penalty de Botaka (27). La situation se compliquait un peu plus pour Mouscron lorsque Boya était exclu pour abus de cartons jaunes à la 40e. Trois minutes plus tard, Godeau égalisait toutefois de la tête pour les Hennuyers après avoir bénéficié de l'aide de l'assistance vidéo.

En seconde période, Saint-Trond était tout proche de mener à nouveau au score mais le but de Boli était annulé pour une position de hors-jeu (72). Ce n'était que partie remise pour le buteur des Canaris. Après une première tête de Teixeira repoussée par Butez sur la ligne, l'attaquant de 24 ans était en effet le plus prompt pour pousser le ballon au fond (84). Dans les derniers instants, le défenseur de Mouscron Dussenne commettait une faute dans le rectangle, signalée par l'assistance vidéo et synonyme de penalty. Le Japonais Kamada en profitait pour fixer le score à 3-1.
Dans l'autre rencontre qui se disputait à 20h, Courtrai s'est imposé à Lokeren (1-3). Miric a pourtant ouvert le score pour les locaux dès la 14e mais les Courtraisiens ont réussi à inverser la tendance en seconde période grâce à D'Haene (58), Avenatti (73) et Ouali (90+3).

Au classement, Mouscron reste lanterne rouge avec quatre unités. Saint-Trond (17 points) intègre pour sa part le top 6 en cinquième position. Courtrai est onzième avec onze points, Lokeren quatorzième avec cinq points.