Enquête ouverte sur l'attribution de logements sociaux à Anvers

Après la société de logements sociaux WoninGent, le discrédit frappe aussi la société de logements sociaux ABC à Anvers. Les locataires se plaignent de mauvaises conditions de vie mais aussi que des logements ont été attribués à tort à des membres du personnel, rapporte De Morgen. ABC est désormais placé sous surveillance accrue.

Une enquête a été ouverte par l'agence flamande du logement après l'attribution en quelques semaines de logements sociaux à deux collaborateurs de la société ABC. Il existe pourtant une liste d'attente pour ces logements.

"Il est possible de s'écarter en principe de cette procédure pour répondre à des situations de logements précaires. Mais il nous semble que les motifs dans ces cas sont discutables", selon Xavier De Clerck de l'agence de supervision flamande. Une sanction devrait suivre.

En outre, certains (anciens) collaborateurs font état d'harcèlement et d'atteintes à la vie privée au sein de la société.

Des membres du personnel ont reçu pour mission de contrôler d'autres collègues à l'aide de caméras. Le président du conseil d'administration, Bob Van Passen, dément les faits de harcèlement ou autres infractions, mais reconnait "des difficultés internes".