Dolph Cantrijn

La France renforce ses mesures contre la peste porcine en Belgique

De nouvelles mesures, comme l'interdiction d'accès à des forêts et l'installation d'une clôture, ont été décidées jeudi dans les départements de Meuse et de Meurthe-et-Moselle, dans le nord de la France, pour éviter une propagation de la peste porcine africaine depuis la Belgique limitrophe.

La chasse de toute espèce est désormais entièrement interdite au moins jusqu'au 20 octobre dans "une zone d'observation renforcée sur 41 communes du nord du département", a indiqué la préfecture de la Meuse dans un communiqué. Dans les forêts et bois de ces 41 communes sont également interdits, sur cette même période, "l'entrée ou le déplacement de personnes et de biens", "toutes les activités de loisirs et de sport (promenade, escalade, cueillette...)", ainsi que "toutes les activités d'exploitation, de travaux forestiers, de chargement et de transport du bois".

Les mêmes mesures ont été décidées par la préfecture de la Meurthe-et-Moselle, où une zone couvrant 50 communes a été définie, a indiqué un porte-parole de la préfecture.

Par ailleurs, une clôture va être mise en place à partir de samedi entre la France et la Belgique, le long des départements de la Meuse, de la Meurthe-et-Moselle et des Ardennes, a ajouté le porte-parole, confirmant une information du quotidien régional Républicain lorrain.

A la mi-septembre, la Belgique est devenue le premier pays d'Europe occidentale à être touché par le virus de la peste porcine africaine, identifié sur des cadavres de sangliers dans une zone forestière du sud du pays. Mais aucun porc malade n'a encore été recensé dans une exploitation.

Pour l'heure, la France est épargnée par cette maladie, qui touche les porcs et sangliers et se transmet par contact entre les animaux. "Mais elle peut également se disséminer par des mouvements de véhicules, de personnes en provenance des zones infectées ou par l'intermédiaire de denrées alimentaires contaminées", souligne la préfecture de la Meuse. D’où la prudence extrême témoignée par le nord de la France.

La peste porcine africaine n’est pas dangereuse pour l’être humain.

Les plus consultés