A Merchtem, on peut se déclarer donneur d’organes au bureau de vote

Alors que des dizaines d’administrations communales du pays sont spécialement ouvertes ce dimanche pour permettre aux électeurs, mais aussi au reste de la population, de se faire enregistrer comme donneurs d’organes, la commune brabançonne flamande de Merchtem propose même dans quatre bureaux électoraux de s’inscrire immédiatement après avoir voté ce dimanche. C’est la première fois que Merchtem organise autre chose qu’une opération électorale pendant un scrutin.

Le bourgmestre de Merchtem, Eddie De Block (Open VLD), explique cette opération par le succès d’un autre appel à la solidarité.

"Plus de 240 villes et communes ont ouvert leurs portes dimanche 23 septembre pour l’enregistrement de donneurs d’organes. A Merchtem, nous avons alors enregistré une centaine de donneurs. Nous trouvons cela très positif et c’est la raison pour laquelle nous voulions donner aux habitants la possibilité de s’enregistrer juste avant ou juste après être allés voter".

L’endroit pour le faire se trouve "au desk d’information dans les quatre endroits de vote aménagés dans notre commune. La commune prévoit chaque fois un fonctionnaire qui enregistre les nouveaux donneurs "

Et l’initiative semblait avoir du succès, car peu après 9h, le bourgmestre indiquait : "Les bureaux de vote sont ouverts depuis une heure et nous devons déjà prévoir des formulaires d’enregistrement supplémentaires pour les futurs donneurs. Les gens saisissent donc cette occasion", se réjouissait Eddie De Block. Ce dernier est le frère de la ministre fédérale de la Santé publique, Maggie De Block.