A Ostende, Vande Lanotte évite le pire, la liste de Somers prend 48% des voix à Malines

La liste communale du bourgmestre socialiste Johan Vande Lanotte reste le plus grand parti à Ostende (Flandre occidentale), tout en perdant près de 10 points de pourcentage, talonné par les libéraux emmenés par Bart Tommelein. A Malines (province anversoise), la liste communale Open VLD-Groen du bourgmestre Bart Somers fait un bond de 14 points de pourcentage, alors que la N-VA et le SP.A perdent des voix par rapport à 2012.
Le bourgmestre Vincent Van Quickenborne (Open VLD) confirme à Courtrai (Flandre occidentale), tout comme le bourgmestre socialiste de Vilvorde (Brabant flamand), Hans Bonte. A Lubbeek (Brabant flamand), la N-VA emmenée par Theo Francken enregistre une nette avancée.

Le Stadlijst (liste communale), parti du bourgmestre d'Ostende Johan Vande Lanotte (photo, à dr.), reste le premier à Ostende. Il remporte 22,8% des suffrages et 11 sièges communaux sur 41. L'Open VLD de Bart Tommelein gagne 6,4 points de pourcentage et le talonne à 19,8% et 9 sièges. Bart Tommelein (photo, à g.) a en outre reçu plus de votes de préférence que Johan Vande Lanotte.

En 2012, Vande Lanotte se présentait encore sous la bannière du SP.A. Le parti avait remporté 32,1% et 15 sièges. Bien que la liste du bourgmestre sortant soit gagnante, Bart Tommelein a convaincu 6.003 Ostendais et Johan Vande Lanotte 5.062.

La N-VA décroche 16,5% et 7 sièges (-6,2). Les nationalistes flamands sont suivis par le Vlaams Belang en hausse (13,1% et 6 sièges), Groen monte à 12,5% et 5 sièges, et le CD&V engrange 7,8% et 3 sièges.

Bien que le bourgmestre sortant tende la main à Bart Tommelein (Open VLD) et Wouter De Vriendt (Groen) pour une coalition « progressive », la lutte sera ardue. Tommelein envisage en effet davantage une « coalition du renouveau » sans la Liste communale.

Courtrai : Van Quickenborne confirme

Le bourgmestre libéral Vincent Van Quickenborne (photo) confirme à Courtrai. Sa liste "Team Burgemeester" a recueilli 31,3% des suffrages, contre 21,3% lorsqu'il se présentait en 2012 sous la bannière de l'Open-VLD, selon les résultats définitifs.

Ces six dernières années, la commune a été gouvernée par une alliance Team Burgemeester-Open VLD, SP.A et N-VA. Le deuxième parti de Courtrai est le CD&V qui passe de 33 à 16,8%. Le SP.A atteint 14,4%, le Vlaams Belang 12% (+6) et la N-VA, partenaire de la coalition actuelle, perd des points à 11,2%. Groen ferme la marche avec 9,9%.

“Courtrai me donne un second mandat en tant que bourgmestre”, déclarait Van Quickenborne ce dimanche.

Foto Kurt

Malines : "Le jour le plus émouvant de ma carrière politique" (Somers)

Le bourgmestre libéral de Malines, Bart Somers (photo à dr.), a aisément remporté le scrutin dans sa ville, sa liste Open VLD-Groen-M+ raflant près de la moitié des voix (47,9%), et une majorité absolue des sièges. Ce qui a rendu le bourgmestre sortant euphorique et l’a ému.

Associé à la tête montante de Groen, Kristof Calvo (photo, à g.), Bart Somers - sacré en 2016 meilleur bourgmestre du monde par une fondation internationale - a confirmé les sondages qui lui prédisaient ce succès important, le tandem passant de 33,9% à 47,9% en l'espace de six ans.

Sans surprise, les autres partis font les frais de ce scrutin local, la N-VA passant de 23,2 à 16,5% seulement. Le SP.A perd lui la moitié de ses appuis pour retomber à 9,1%. Le CD&V recule aussi, passant de 12,4% à 9,1%. Seul le Belang progresse légèrement, tout comme le PVDA.

A Vilvorde, Hans Bonte renforce sa position

Le bourgmestre socialiste de Vilvorde est sorti renforcé du scrutin local de dimanche. Sa liste avec SP.A-Groen a réalisé un score de 31,8%, soit une progression de 7 points de pourcentage par rapport à 2012.

C'est en réalité toute la coalition actuelle, associant également la N-VA et l'Open VLD, qui progresse par rapport à 2012. Mais malgré cela, Hans Bonte (photo) ne souhaitait pas s'exprimer dimanche quant à la reconduction de sa majorité. "La coalition de ces six dernières années gagne 4 sièges. Pour le groupe SP.A-Groen, le résultat est encore meilleur puisque nous faisons 7% environ de mieux qu'il y a six ans. Je crois que nous devons en conclure que notre travail a été apprécié, que nous sommes considérés comme le pivot du renouveau à Vilvorde", commente le bourgmestre sortant.

Celui-ci n'était toutefois pas sûr dimanche de poursuivre la même majorité les six prochaines années.

A Lubbeek, la N-VA de Theo Francken enregistre une nette progression

La N-VA emmenée par le Secrétaire d'Etat Theo Francken (photo) a pris une très nette avance dans la commune brabançonne de Lubbeek. Sur base des résultats de 10 des 13 bureaux de vote, les nationalistes flamands remportent près de 35% des voix, soit une progression de près de 10 points par rapport à 2012.

Partenaire de coalition de la N-VA, le CD&V recule à 17,1%, contre 23,7% il y a six ans. Les verts de Groen conservent 19% des voix.

Pour connaître la répartition des voix dans les villes d'Ostende, Vilvorde, Courtrai, Lubbeek et Malines, consultez notre graphique interactif