Jonas Roosens

Mohamed Ridouani (SP.A) succède à Louis Tobback et devient bourgmestre de Louvain

Avec 25,9%, la liste SP.A de Louvain essuie un recul de 5,5 points de pourcentage par rapport à 2012. Le parti socialiste reste toutefois premier, devant la N-VA (22,2%) et Groen (19,7%). Ces deux dernières formations enregistrent chacune une belle progression. La tête de liste des nationalistes flamands, Lorin Parys, n’est cependant pas parvenu a devancé son adversaire. Mohamed Ridouani, issu d’une famille ouvrière d’origine marocaine, sera donc le prochain bourgmestre de la ville estudiantine. Ce dimanche soir, il a annoncé que son parti entrera en coalition avec Groen et le CD&V. 

A Louvain, la coalition sortante, menée par Louis Tobback, était composée du SP.A et du CD&V. Cette majorité semble avoir été sanctionnée par les électeurs puisque les deux partis sont en recul. Les chrétiens démocrates arrivent à la quatrième place, avec 16,1%, après avoir perdu 2,4 points de pourcentage.

Les libéraux de l’Open VLD sont en léger recul et n’obtiennent que 6,5% des suffrages. Le PVDA recueille 4,6% des voix, et le Vlaams Belang 3,6%.

Durant la campagne, le candidat socialiste avait fait du pied aux écologistes en vue d’une coalition. Au vu des résultats, les deux partis ont également dû embarquer le CD&V pour former une large majorité.  Ce soir, le nouveau bourgmestre de Louvain a annoncé que son parti entrera en coalition avec les deux formations. Ensemble, ils obtiennent 32 sièges sur 47. 

Notons que Mohamed Ridouani a obtenu plus de voix de faveur que son prédécesseur il y a 6 ans. Avec quelque 10.000 voix, l'homme de 39 ans peut semble être l'héritier incontesté de Louis Tobback, resté en place durant 24 ans.