Un "livre d’amour" vieux de 400 ans vendu 95.000 euros aux enchères

Un "livre d'amour" unique datant de 1620 a été mis aux enchères samedi après-midi à Bruxelles, par la maison Arenberg Auctions. L'ouvrage, comprenant 74 chansons d'amour en français, est parti pour la somme de 95.000 euros (hors frais de vente), a indiqué la maison de ventes aux enchères. Le nom de l'heureux acheteur n'a pas été communiqué mais la maison confirme que le livre reste en Belgique et va à une institution. Une bonne nouvelle, car il pourra ainsi rester un objet d'étude.

L'homme qui a conçu le livre en 1620 était Melchior Dassonleville, un descendant d'une riche et célèbre famille d'avocats du Hainaut, probablement pour déclarer son amour à une dame. Le manuscrit compte pas moins de 33 illustrations peintes sur vélin et très détaillées, soit plus du double d'un exemplaire similaire - provenant de la collection de la famille impériale russe - conservé à la Bibliothèque Royale de Bruxelles.

L'œuvre renferme 74 chansons d'amour en français, 17 grandes miniatures sur parchemin (une sur soie) de la taille d'une page représentant des scènes d'amour empruntées à la mythologie, et 16 représentations d'animaux dont des chevaux, des éléphants, des lions et des singes.

Elle est arrivée à la maison de vente aux enchères via un collectionneur privé qui souhaite rester anonyme. Sa valeur était estimée entre 70.000 et 80.000 euros. Le livre d’amour a été attribué pour 95.000 euros.

Arenberg Auctions a vendu 1.215 autres lots les 12 et 13 octobre, notamment un minuscule bout de papier portant la signature de Peter Paul Rubens. Il s'agit d'un reçu écrit en néerlandais, destiné au curé de l'église d'Anvers. Il est daté du 12 mars 1624. Estimé entre 300 et 400 euros, il a été adjugé pour 16.000 euros (hors frais de vente).