Les écologistes en forte progression dans les communes bruxelloises

Les listes Ecolo-Groen s’affichent comme les grandes gagnantes du scrutin communal de dimanche en Région de Bruxelles-Capitale. Les communes d’Ixelles de Watermael-Boitsfort et de Forest auront un bourgmestre écologiste. Les écolos feront aussi partie de la majorité au pouvoir dans plusieurs communes bruxelloises.

Un olivier à Bruxelles-Ville

Les listes PS, Ecolo et change.brussels dominées par le SP.A ont scellé au milieu de la nuit de dimanche à lundi un accord les engageant à former ensemble la future majorité aux commandes de la Ville de Bruxelles.
Le PS, emmené par le bourgmestre sortant, Philippe Close, est sorti vainqueur du scrutin, restant proche de son score de 2012, malgré une législature secouée par le dossier du Samusocial et le malaise engendré par les jetons de présence de deux ex-mandataires socialistes. Fort de 17 sièges, il en a perdu un par rapport à 2012, peut-être celui à mettre au crédit de change.brussels, une liste dominée par le SP.A qui avait renoncé à se présenter aux côtés du PS, devant l'électeur. Fort de neuf conseillers, Ecolo-Groen a enregistré une sensible progression en pourcentage et en sièges (+2).

Anderlecht : le PS en net recul reste le premier parti

Le PS-SP.A-CDH du bourgmestre sortant Eric Tomas reste le premier parti à Anderlecht, malgré un net recul. Le MR, également en baisse, a de son côté fait part dès dimanche soir de sa volonté de former une coalition avec Ecolo et un troisième partenaire. Le PTB réalise quant à lui une fulgurante progression.

A Molenbeek, Catherine Moureaux privilégie des négociations avec le PTB

Catherine Moureaux a renversé la bourgmestre sortante Françaoise Schepmans (MR) Le PS veut constituer une "majorité sociale" à Molenbeek-Saint-Jean et privilégie une négociation avec le PTB auquel pourrait, le cas échéant, se joindre Ecolo.

A Forest, la tête de liste d'Ecolo-Groen, Stéphane Roberti sera bourgmestre

Une courte majorité Ecolo, MR et cdH de 19 sièges sur 37 s'est dégagée, au milieu de la nuit, à Forest, à l'issue de plusieurs heures de tractations. Les négociations ont impliqué, à des moments et des degrés divers, la plupart des composantes démocratiques de l'échiquier politique local reconfiguré par les élections de dimanche. C'est la tête de liste d'Ecolo-Groen, Stéphane Roberti, qui sera proposée à la fonction de bourgmestre.

A Ixelles, Ecolo-Groen et le PS s'engagent à former la majorité

Les listes Ecolo-Groen et PS-SP.A d'Ixelles ont signé lundi, peu avant 4h du matin, un accord qui les engage à constituer la majorité de la commune bruxelloise d'Ixelles, a indiqué le futur bourgmestre écologiste, Christos Doulkeridis, interrogé par Belga.

A Watermael-Boitsfort Olivier Deleuze conforte sa position

A noter la large victoire du bourgmestre sortant Olivier Deleuze. Celui qui était en 2012 le seul bourgmestre Ecolo des 19 communes assoit sa légitimité en positionnant sa liste en tête, loin devant DéFI. Olivier Deleuze a rassemblé 2063 voix sur son nom. Il restera bourgmestre grâce à une alliance avec MR-GM pour constituer le prochain collège.

A Koekelberg, Ahmed Laaouej met fin à 38 ans de dynastie Pivin

Le chef du groupe PS à la Chambre, Ahmed Laaouej, tête de liste à Koekelberg, a fait part dimanche soir de la décision de sa formation, d'Ecolo-Groen et d'Alternative humaniste, de composer une majorité progressiste à Koekelberg. Cette petite commune du nord-ouest de Bruxelles est dirigée depuis plusieurs décennies par les libéraux.

Pierre Kompany sera bourgmestre à Ganshoren et le premier bourgmestre noir de Belgique

Les listes ProGanshoren (9 sièges), Liste du Bourgmestre (MR, NDLR) (5 sièges) et Défi (2 sièges) ont scellé dimanche soir un accord les engageant à constituer la future majorité de la commune de Ganshoren, au nord-ouest de la capitale. Pierre Kompany (ProGanshoren), premier score de la commune (1.327 voix), sera présenté à la fonction de bourgmestre de la commune.

A Saint-Gilles, négociations entre la liste du bourgmestre Charles Picqué et Ecolo

La Liste du Bourgmestre de la commune de Saint-Gilles, Charles Picqué, a enregistré un score plutôt stable lors du scrutin de dimanche, pointant à 39,6% contre 43,5% en 2012. Ce faible recul lui coûte cependant deux sièges au conseil communal, la Liste perdant au passage la majorité absolue. Ecolo-Groen, avec 28,1% des voix, grimpe de 7,1 points de pour cent et empoche trois sièges supplémentaires (11). La Liste du Bourgmestre et les Verts vont entamer lundi des négociations en vue de la constitution d'une majorité dans cette commune gérée lors de la législature sortante, par une majorité socialiste-libérale.

Olivier Maingain champion des voix de préférence à Bruxelles

Olivier Maingain est le candidat qui a récolté le plus de voix de préférence en Région de Bruxelles-Capitale lors des élections communales de dimanche. Le président de Défi a obtenu 8.512 votes dans son fief de Woluwe Saint-Lambert. Il devance très légèrement le bourgmestre socialiste de Bruxelles-ville Philippe Close (8.501). Le podium est complété par le bourgmestre Défi de Schaerbeek Bernard Clerfayt (7.927).

Le parti Islam n’aura pas d’élu

Le parti Islam, qui présentait deux candidats à la Ville de Bruxelles et dans la commune de Molenbeek-Saint-Jean, n'a obtenu dimanche aucun élu, selon les résultats complets. Il perd ainsi les deux conseillers communaux sur lesquels il avait pu compter en 2012: un à Anderlecht, où la liste du parti avait été écartée pendant la campagne électorale, et un à Molenbeek.