Durbuy n’a pas voté contre les projets immobiliers de Marc Coucke

L’homme d’affaires flamand Marc Coucke a suivi avec grande attention les résultats des élections communales dans la petite ville de Durbuy (Luxembourg), ce dimanche. Parmi les candidats en lice, des citoyens s’opposaient aux vastes projets immobiliers de Marc Coucke dans la petite ville des Ardennes. Finalement cette liste n’a pas obtenu de siège au conseil communal.

A Durbuy, c’est l'équipe du bourgmestre sortant Philippe Bontemps (CDH) qui conforte sa majorité absolue. La liste Bourgmestre décroche 15 sièges sur les 21 que compte le conseil communal, soit 1 de plus qu'en 2012.

La liste Commune Passion regroupant les forces d'opposition MR et PS obtient 5 sièges. Ecolo refermer la marche avec 1 siège. Mais à Durbuy tous les regards étaient tournés vers les résultats de la liste "Changeons !", une liste de citoyens qui s’opposent aux vastes projets immobiliers de Marc Coucke. Finalement cette liste obtient moins de 5% des voix (4,6%) et n’obtient pas de siège.

"Ces résultats démontrent que les citoyens de Durbuy ont beaucoup de bon sens. Ils ont salué le travail et l'implication de l'équipe en place", a souligné Philippe Bontemps.

Lors de l’émission télévisée "De afspraak" (VRT) vendredi dernier, Marc Coucke déclarait être très curieux de connaître les résultats des élections communales à Durbuy.

Le PDG du club de football d’Anderlecht a beaucoup investi dans la petite ville de la province du Luxembourg, il a repris et transformé le parc d’aventure "La Petite Merveille"  et rénové l’hôtel restaurant "Le sanglier des Ardennes" pour en faire le plus bel hôtel du pays. Il a l'intention de développer le caractère touristique de la ville. L'ensemble du projet de Marc Coucke couvre environ 500 hectares.

Mais tous les habitants de Durbuy ne voient pas d’un très bon œil les grands projets de Marc Coucke. Ils craignent que leur village ne perde son authenticité s'il attire encore plus de touristes. D'autres habitants sont simplement heureux que des investissements soient faits et que des emplois soient créés.