"Girl", premier long métrage de Lukas Dhont, séduit aussi la France

En un peu moins d'une semaine, le film "Girl" du réalisateur gantois Lukas Dhont, a attiré plus de 90.000 spectateurs. C’est ce qu’a indiqué le Fonds audiovisuel de Flandre (VAF). La réalisation termine la semaine à la troisième place du box-office parisien. Il s'agit du plus gros succès enregistré pour un film flamand lors d'une semaine d'ouverture. "Girl" sort dans les salles belges ce mercredi, après avoir été diffusé en avant-première belge la semaine dernière au Festival du film de Gand. Le long métrage de Dhont avait été présenté pour la première fois au Festival de Cannes.

Le week-end dernier, le réalisateur Lukas Dhont (27 ans) est d'ailleurs reparti de Gand avec le Knack Focus Jo Röpcke Award 2018, récompensant une œuvre ayant apporté une "contribution remarquable et créative" au cinéma flamand. Le film est sorti la semaine dernière dans l'Hexagone, le 10 octobre plus exactement.

Il a immédiatement battu le record de "The Broken Circle Breakdown", de Felix Van Groeningen, qui avait attiré plus de 50.000 spectateurs dans les salles obscures lors de son week-end d'ouverture en 2012. La presse française a loué le premier long métrage de Lukas Dhont (photo ci-dessous).

Le quotidien Le Figaro a accordé quatre étoiles au film, le "coup de cœur" du journal. L'hebdomadaire Les Inrocks relève "un portrait sensible et habité porté par Victor Polster", l’acteur principal encore adolescent (photo principale).

Depuis la première mondiale à Cannes au printemps, d'où le film est notamment reparti avec la Caméra d'or récompensant le meilleur film débutant, "Girl" a déjà reçu une quinzaine de distinctions internationales.

Invision