Le journaliste d’investigation Hugo de Ridder est décédé à l'âge de 86 ans

L'ancien journaliste du Standaard Hugo De Ridder est décédé à l'âge de 86 ans. Connu en Flandre comme journaliste d’investigation il est notamment l’auteur de l’ouvrage "De keien van de Wetstraat" (Les coulisses de la Rue de la Loi). Il est aussi à l’origine de la révélation du scandale R.T.T. ou affaire Baudrin qui avait abouti à la démission des ministres Abel Dubois et Edouard Anseele.

Après avoir été secrétaire de Leo Tindemans, alors secrétaire du CVP (l’ancêtre du CD&V), Hugo De Ridder entre au Standaard en 1966 en tant que journaliste d'investigation. Il quittera la rédaction en 1990.

Il est connu en Flandre pour plusieurs essais dont "De keien van de Wetstraat" (Les coulisses de la Rue de la Loi). Il a également révélé en 1991 l'existence de discussions secrètes à Poupehan (Bouillon) entre le Premier ministre de l'époque Wilfried Martens, le leader syndical ACV (CSC) Jef Houthuys, le banquier Hubert Detremmerie et le futur gouverneur de la Banque Nationale Fons Verplaetse.

C’est aussi lui qui sera à la base des révélation sur le scandale de la R.T.T. (Régie des Télégraphes et Téléphone) une affaire de malversations financières qui avait abouti à la démission de plusieurs ministres du gouvernement Leburton.

Hugo De Ridder a aussi rédigé les biographies des anciens Premiers ministres Jean-Luc Dehaene et Wilfried Martens.