Anderlecht s’impose 4-2 face au Cercle de Bruges

Grâce à un triplé de Landry Dimata (8e sur pen., 32e, 52e), qui n'avait plus marqué depuis le 18 août, et à Pieter Gerkens (55e), Anderlecht a battu le Cercle Bruges dimanche dans un match comptant pour la 11e journée du championnat de Belgique de football (4-2). Ce succès permet aux Bruxellois de conserver leur troisième place avec 23 points, trois de moins que le Club Bruges (2e). Le Cercle Bruges, qui est revenu à la marque par Irvin Cardona (56e, 60e) occupe la 10e position (12 points). Deux autres rencontres sont au programme dimanche, Ostende/Gand (18h) et Charleroi/Zulte (20h).

Comme il fallait s'y attendre Hein Vanhaezebrouck n'a aligné qu'un seul attaquant de pointe: Dimata. Face à une équipe privée d'un grand nombre de cadres (Benjamin Delacourt, Dylan De Belder, Massimo Bruno, Lloyd Palun et le capitaine Benjamin Lambot), Anderlecht a pris possession du ballon. Si les visités bougeaient beaucoup, les combinaisons n'étaient pas très précises. Mais un penalty sifflé par M. Christof Dierick pour une faute d'Omar Abud sur Stephaan Bornauw a permis à Dimata d'ouvrir la marque (8e, 1-0).

Fort de son avance, Anderlecht a conservé son même tempo mais Zakaria Bakkali, qui a bénéficié d'une erreur de Jérémy Taravel, s'est montré égoïste et a envoyé le ballon dans le filet latéral au lieu de servir Gerkens (19e). Dimata n'a pas été plus efficace sur un centre de la droite d'Andy Najar (22e). L'international espoir a toutefois retrouvé la confiance en lui: il a contrôlé du droit un centre de Gerkens avant de pivoter et d'envoyer le ballon dans l'angle inférieur d'un tir enroulé du gauche (32e, 2-0).

S'il a loupé le triplé juste avant la mi-temps (44e), Dimata l'a signé d'un tir croisé (52e, 3-0). L'attaquant n'a pas eu l'occasion de célébrer son but et sa première place au classement des buteurs (8 buts): il s'est légèrement blessé sur cette action et a dû céder sa place à Ivan Santini (54e). Cela n'a pas empêché Anderlecht de confirmer sa supériorité. Sur un coup franc botté par Adrien Trebel, Bornauw a remisé le ballon de la ligne de fond dans les pieds de Gerkens (55e, 4-0).

Alors qu'Anderlecht semblait s'envoler vers un large succès, Laurent Guyot a lancé Cardona à la place d'Arnaud Lusamba (54e). Une initiative couronnée de succès puisque l'attaquant français a inscrit deux buts (56e, 60e, 4-2).

Inexistant jusque-là, le Cercle s'est encore créé plusieurs opportunités mais Yoann Etienne a manqué d'inspiration (88e).