L’équipe belge déjà en tête de la course pour véhicules solaires au Chili

L’équipe belge qui participe à la Carrera Solar Atacama, une course à travers le Chili avec des voitures solaires a pris un excellent départ. Malgré les ennuis lors des essais, les étudiants belges ingénieurs industriels de la KU Leuven sont déjà en tête après la première journée de l’épreuve.

La course a débuté samedi vers 12h45 (Heure locale) près de la place de la Moneda, où se trouve le palais présidentiel à Santiago, la capitale du Chili. Lors des premiers kilomètres les voitures solaires ont été confrontées à une circulation intense, ce qui a entraîné beaucoup de nervosité. "Nous étions accompagnés d'une escorte de police parce que le trafic était complètement bloqué", témoigne le pilote de la voiture solaire belge Jasper Schrijvers. "Dès que nous étions hors de la circulation, nous pouvions donner le maximum.

L’équipe belge avait été la dernière à prendre le départ et avait dû immédiatement rattraper les autres véhicules. Mais tout s’est bien déroulé même si la voiture s’est arrêtée sur la côté de la route à cause d’un problème de moteur mais cela n’a pas duré plus de 2 minutes.

Le grand défi de l’épreuve sera pour le pilote de résister aux conditions climatiques. "La météo est imprévisible" a déclaré Ruben Dekeyser. "Surtout dans les montages où l’épreuve se déroule demain. Nous devrons adapter notre stratégie aux circonstances".

L’équipe belge a été confrontée à des tas d’imprévus lors de cette première journée de course, comme le passage dans un tunnel, où les péages obligatoires même pour les voitures solaires. Pour éviter de perdre du temps, un accompagnateur a été envoyé pour organiser le paiement à l'avance.