Débuts victorieux pour le nouveau coach de La Gantoise

La Gantoise a renoué avec la victoire dimanche soir 0-4 à Ostende et Charleroi s'est imposé 3-2 dans les arrêts de jeux, face à Zulte Waregem et ce grâce à un doublé de Viktor Osimhen 

Pour le premier match avec son nouveau coach, Jess Thorup, La Gantoise a renoué avec la victoire dimanche à Ostende dans un match comptant pour la 11e journée du championnat de Belgique de football (0-3). Grâce à Stallone Limbombé (17e, 87e), Roman Yaremchuk (43e) et Giorgi Chakvetadze (59e), les Buffalos intègrent le top 6 (17 points). Ostende (14 points) reste 9e. Plus tôt dans l'après-midi, Anderlecht (23 points) a conservé la troisième place en battant le Cercle Bruges (4-2). Charleroi et Zulte-Waregem clôtureront la 11e journée à 20 heures.

Pour sa première sélection, Jess Thorup n'a pas apporté de gros changements à La Gantoise. Le coach danois s'est contenté de remplacer Lovre Kalinic et Dylan Bronn blessés et Brecht Dejaegere suspendu. Avec Yaremchuk en pointe, Chakvetadze et Limbombe sur les flancs, les Buffalos ont directement fait un clin d'oeil à Fabrice Ondoa. Mais le gardien camerounais s'est montré plus rapide que Chakvetadze (5e). Dans un premier temps, la chance n'était pas du côté de La Gantoise: elle perdait Birger Verstraete suite à une faute de Jordi Vanlerberghe auquel Nathan Verboomen a montré une carte jaune après avoir consulté les images (12e). Par contre, les Buffalos ont été heureux de voir un tir de Limbombe être dévié dans son but par Zarko Tomasevic (17e, 0-1).

Ostende a tenté de réagir. Mais si sur le plan organisationnel, les Kustboys ne se débrouillaient pas trop mal, ils n'étaient pas en phase offensivement. Fernando Canesin et Sidrit Guri ont reçu peu de ballons et Sander Coopman avait beau faire de son mieux, il n'était pas dangereux dans les seize mètres. Cela contrastait avec leurs adversaires: après avoir récupéré le ballon, Arnaud Souquet a centré en direction de Yaremchuk, qui s'est montré plus malin que Wout Faes (43e, 0-2).

Pour tenter d'inverser la situation, Gert Verheyen a laissé Guri et Brecht Capon au vestiaire pour Fashion Sakala et Indy Boonen (46e). Cette manoeuvre n'a pas empêché Gand de bénéficier de larges espaces que Chakvetadze n'a pas exploités directement (48e). Mais le Géorgien a bien profité d'une gaffe de Canesin pour marquer son premier but de la saison (59e, 0-3). La Gantoise tenait la victoire qu'elle attendait depuis le 2 septembre (6e journée). Un succès que Limbomba a tenu à rendre plus plantureux: après avoir vu un but annulé par la VAR (82e), l'attaquant s'est vengé (87e, 0-4).
 

Charleroi s’impose de justesse face à Zulte Waregem

Un doublé du Nigérian Viktor Osimhen en fin de rencontre a permis au Sporting de Charleroi de s'imposer 3-2 au Mambourg face à Zulte Waregem au terme d'un match à rebondissements qui est venu clôturer la onzième journée de Pro League. Battus par le Cercle avant la trêve, les Zèbres décrochent trois points qui font du bien au moral et qui leur permettent de monter à la 8e place avec 14 points. Zulte Waregem enchaîne quant à lui une huitième défaite consécutive en championnat.

Les Carolos ont démarré fort dans cette rencontre avec notamment une frappe de Massimo Bruno détournée de justesse par Sammy Bossut (3e). Zulte Waregem n'a pas tardé à montrer du répondant en s'affichant dans le rectangle hennuyer à la 13e minute. Theo Bongonda s'écroulait alors suite à un contact avec Rémy Riou mais l'arbitre M. Vandriessche n'accordait pas penalty malgré le recours au VAR.

Plus déterminé que son adversaire, Charleroi était récompensé en fin de mi-temps sur une frappe à distance de Cristian Benavente centrale mais mal négociée par Bossut (44e).

La deuxième période était plutôt à l'avantage du Essevee qui a fait reculer des Carolos trop craintifs et inefficaces en contre à l'image d'Adama Niane, maladroit en face à face avec Bossut (58e).

Hamdi Harbaoui profitait alors de la fébrilité des Zèbres pour planter un doublé avec un penalty parfaitement botté (73e) et une frappe enroulée en lucarne splendide (83e). Alors qu'ils pensaient avoir fait le plus dur, les hommes de Francky Dury se laissaient surprendre par les Carolos qui renversaient totalement la situation dans les dernières minutes grâce à un doublé du jeune Nigérian Viktor Osimhen (86e et 90e+5).