AP2009

Un seul et unique prêtre ordonné cette année en Flandre

Les vocations à la prêtrise se font de plus en plus rares en Flandre. Cette année, un seul candidat a d’ailleurs été ordonné au nord du pays. D’après le magazine Kerk & Leven, le nombre de prêtres actifs dans les évêchés flamands va d’ailleurs diminuer de moitié, et passer de 400 à environ 230 entre 2020 et 2030. 

Dimanche, le cardinal Jozef De Kezel a ordonné prêtre le jeune Elia Cantaert (28 ans) lors d’une cérémonie qui se tenait à la cathédrale Saint-Rombaut de Malines. Cet étudiant des universités de Gand et Louvain est le seul nouveau prêtre de Flandre cette année.

Au nord du pays, le nombre de candidats à la prêtrise est en chute libre. Différents moyens sont évoqués pour parer à cette situation. Il y a quelques années, l’ancien archevêque, André-Joseph Léonard avait décidé de recruter de nouveaux candidats à l’étranger. La mesure ne serait toutefois pas soutenue par tous les évêchés flamands.

Il y a quelques semaines encore, lors du synode à Rome, l’évêque auxiliaire de Bruxelles, Jean Kockerols, a plaidé en faveur de l’ouverture de la prêtrise aux jeunes hommes mariés. Une proposition soutenue par l’ensemble des évêques de Belgique.

Notons que depuis 2013, une réforme a en outre été menée pour diminuer drastiquement le nombre de paroisses en Flandre, l’objectif étant d’éviter que les églises se vident progressivement et ne tombent en ruine.