La sécheresse de cet été reconnue comme calamité agricole en Flandre

Le gouvernement flamand a officiellement reconnu comme calamité agricole la sécheresse de l’été 2018. C’est ce qu’a annoncé ce vendredi la ministre régionale de l'Environnement et l’Agriculture, Joke Schauvliege (CD&V). Les agriculteurs touchés par ce phénomène naturel pourront introduire un dossier pour obtenir une indemnisation.

C'est la période du 2 juin au 6 août qui a été prise en compte par le gouvernement flamand, sur base des données de l’Institut royal météorologique. Ce dernier a officiellement constaté qu’il y avait eu trop peu de précipitations dans toute la Flandre pendant cette période.

Au vu des 12.000 constatations de sinistres reçues pour ces semaines, le gouvernement régional a donné son feu vert à la reconnaissance de cette période de sécheresse comme calamité agricole. Sont avant tout concernés : les légumes, les cultures arables, industrielles et fourragères, les fruits, les fleurs ornementales et la culture des arbres.

A la publication du texte au Moniteur belge, les agriculteurs touchés disposeront de 3 mois pour introduire leur dossier. Ils pourront ensuite recevoir jusqu'à 62.400 euros de dédommagements.

"J’ai demandé à mon service de donner la priorité au traitement de ces dossiers. Afin que les indemnisations puissent se faire le plus rapidement possible", indiquait la ministre flamande de l’Agriculture, Joke Schauvliege.