Un nombre record d’excès de vitesse flashés dans le pays

Jamais auparavant la police n’avait pris en flagrant délit autant d’automobilistes effectuant un excès de vitesse que pendant les six premiers mois de cette année. Elle en a flashé pas moins de 10.618 par jour, ce qui représente une augmentation de 9% par rapport à l’an dernier, indique le quotidien Het Laatste Nieuws.

Entre 2010 et 2017, quelque 8.962 automobilistes ont été flashés quotidiennement en moyenne, bien que l'an dernier la moyenne soit montée à 9.637 excès de vitesse constatés chaque jour.

"Cette augmentation ne signifie pas nécessairement que nous roulons plus vite que par le passé", précise Stef Willems de l'Institut de mobilité Vias. Les contrôles ont été notamment plus intenses et fréquents. "Ces derniers mois, de nombreux radars tronçons supplémentaires ont été placés en Flandre, auxquels on a ajouté des contrôles mobiles".

Le risque de se faire prendre en excès de vitesse a donc augmenté en Flandre. On constate d’ailleurs que trois fois plus d'automobilistes ont été flashés en Flandre qu'en Wallonie, indique Vias. "Il y a davantage de circulation routière en Flandre qu’en Wallonie. Il est donc logique que davantage d’amendes soient rédigées. Mais on constate aussi qu’il y a moins de tolérance en Flandre qu’en Wallonie par rapport à un petit dépassement de la vitesse maximale imposée", précise Stef Willems.

A noter encore que les excès de vitesse ne sont en général pas trop importants. Dans plus de la moitié des cas l’automobiliste ne dépassait la vitesse maximale autorisée que de moins de 10 km/heure. La police constate aussi que la plupart des excès de vitesse sont effectués sur des routes régionales.