Chargement lecteur vidéo ...

Une taskforce d’Europol a déjà sauvé 241 enfants victimes d’abus sexuels

Au cours des deux dernières semaines, 27 experts issus de 21 pays différents - dont Monja Van Waerebeek de la police fédérale belge - se sont réunis aux quartiers généraux d'Europol à La Haye et y ont analysé une kyrielle d'images d'abus sexuels sur mineurs. Leur objectif était de parvenir à l'identification de victimes d'abus sexuel afin de les écarter le plus rapidement possible des trafiquants de pornographie infantile.

Les unités de renseignement criminel de 21 pays ainsi que des experts d'Interpol et d'Europol ont parcouru ces 5 dernières années des millions d'images et fichiers vidéos pour identifier des auteurs et victimes de violences sexuelles. Cette collaboration a déjà mené à l'identification de 241 victimes d'abus et l'interpellation de 94 prédateurs.