Belga Images

Ostende : Groen et l’Open VLD se mettent d’accord, le SP.A quasi sûr d’être hors-jeu

Bart Tommelein (Open VLD) et Wouter De Vriendt (Groen) ont rédigé une note qui doit servir de base pour la poursuite des négociations avec le CD&V et la N-VA à Ostende. Le texte doit former la base d'un potentiel accord et ancrer un certain nombre de choix politiques fondamentaux.

L’annonce a été faite par l’écologiste flamand Wouter De Vriendt, après un premier entretien bilatéral avec son collègue libéral. "Ce n'est pas un accord de coalition, ni une synthèse, ni une liste exhaustive des points les plus importants", a-t-il précisé.

La note doit former la base d'un potentiel accord et ancrer un certain nombre de choix politiques fondamentaux. "Cela illustre le renouvellement ambitieux et positif pour Ostende", explique Groen.

D’après Wouter De Vriendt, la note s’inspire relativement de la politique menée par les libéraux et les Verts à Malines, et comprend des points importants sur la diversité, la lutte urgente contre la pauvreté, la mobilité, ou encore l’ambition d’une ville sans plastique. 

Le SP.A très probablement hors-jeu

Le texte a depuis été soumis au CD&V et à la N-VA, qui doivent former une majorité dans un "trèfle à quatre feuilles". Ces deux partis y ont donné leur consentement et tous peuvent désormais s'asseoir ensemble autour d'une même table pour la première fois.

Le flou a régné sur la formation de la coalition pendant près de deux semaines dans la ville côtière. Bart Tommelein voulait en effet absolument s'entendre avec le CD&V, la N-VA et Groen et s'était rapidement lié aux deux premiers partis au lendemain du scrutin. Les verts flamands, eux, optaient plutôt pour une gestion d'Ostende sans la N-VA. Cela ne semble à présent plus une pierre d'achoppement. Les socialistes flamands du bourgmestre sortant, Johan Vande Lanotte, se retrouvent ainsi quasi certains d’être relégués dans l’opposition.