Les pêcheurs belges protestent contre la pêche à l’électricité en Mer du Nord

Une centaine de pêcheurs ont mené samedi matin une action de protestation à Nieuport contre la pratique de la pêche à impulsion électrique. Cette technique est utilisée massivement par les marins néerlandais pour pêcher les poissons plats comme la sole ou le plie. Officiellement cette pêche à impulsion électrique est interdite en Europe mais quelques dérogations ont été accordées pour des pratiques expérimentales. Selon les manifestants cette technique constitue une concurrence déloyale.

Une centaine de pêcheurs, qui ont par ailleurs reçu le soutien du bourgmestre de la localité, ont donc mené samedi matin une action de protestation contre la pratique de la pêche à impulsion électrique dans le port de la cité balnéaire. Ce n'est pas la première fois que les pêcheurs mènent ce type d'action. Mi-juin, ils avaient déjà dénoncé cette pratique au même endroit.

La pêche à impulsion électrique ou pêche au chalut électrique est un type de pêche au chalut produisant un courant électrique de faible intensité pour faciliter la capture des poissons plats comme les soles ou les plies. Un grand filet de pêche est traîné sur le fond marin, où les poissons se cachent habituellement, et émet des impulsions électriques. Les poissons sursautent et sautent dans le filet. Une méthode efficace qui réduit également les prises accessoires moins souhaitables de poissons de petite taille et moins intéressants sur le plan commercial.

Ce type de pêche est interdit en Europe, des dérogations avaient été accordées pour des pratiques scientifiques dans une partie de la mer du Nord. Mais, au début de cette année, le Parlement européen a voté pour une interdiction totale. Toutefois, cette directive est toujours lettre morte et n'est appliquée nulle part.

Les pêcheurs belges et français dénoncent cette pratique. Ils estiment que les pêcheurs néerlandais utilisent trop largement la pêche à l’électricité. Actuellement, 84 bateaux de pêche néerlandais sont équipés de chaluts électriques à impulsion, alors qu'à l'origine, seuls 12 en étaient équipés. Par conséquent, les petits pêcheurs et les pêcheurs sportifs capturent beaucoup moins de poissons. Ils parlent même de surpêche dans certains endroits et d'une attaque contre la vie marine.

Les partisans de la pêche électrique affirment qu'elle est beaucoup plus respectueuse de l'environnement, précisément parce qu'elle est si efficace.

À Boulogne-sur-Mer, en France, les pêcheurs français ont protesté également ce samedi contre la pêche à l’électricité pratiquée par les marins hollandais.