AFP or licensors

La première championne du monde belge de gymnastique également récompensée au niveau national

Nina Derwael, première Belge à décrocher un titre mondial en gymnastique, a été désignée jeudi lauréate du Trophée du Mérite Sportif 2018. Le jury n'a pas mis longtemps à délibérer, jeudi, au Cabinet du bourgmestre de Bruxelles. La Trudonnaire de 18 ans a été mise à l’honneur pour ses prestations individuelles mais également collectives.

Depuis 1933, le Trophée National du Mérite Sportif est une des plus hautes distinctions pour les sportifs en Belgique et ne peut être obtenu qu'une seule fois.

Cette année, les membres du jury ont été unanimes : "Nous avons forcément un peu discuté car il est toujours difficile de comparer les sports", a déclaré Joël Smets, quadruple champion du monde de motocross et lauréat en 2000. "Nous avons pesé le pour et le contre, comparant la gymnastique et le football", a ajouté Smets. "Les Diables Rouges ont véhiculé une belle image du pays et Thibaut Courtois a été élu meilleur gardien de la Coupe du monde en Russie."

"Nina Derwael a tout simplement confirmé ses belles prestations de 2017 et la gymnastique est un sport où les carrières sont courtes. Nous n'avons pas voulu attendre les Jeux Olympiques 2020 pour la mettre à l'honneur", a ponctué Smets.

Wilfried Meert, directeur du Mémorial Van Damme pendant 40 ans jusqu'en février 2017, faisait également partie du jury. Il a, lui, souligné la très grande année 2018 du sport belge. "Nous avions l'embarras du choix après un magnifique été", a-t-il fait remarquer. "Après discussions, nous étions unanimes: il fallait récompenser Nina Derwael pour son titre dans ce sport universel qu'est la gymnastique", a expliqué Wilfried Meert. Il a ensuite souligné que Thibaut Courtois et Emma Plasschaert, championne du monde de voile, ont également retenu l'attention du jury.

Une année faste

Nina Derwael a connu une année faste. La Trudonnaire est d'abord devenue championne d'Europe aux barres asymétriques cet été à Glasgow, obtenant également une médaille d'argent à la poutre. A l'occasion des Mondiaux de Doha, qui se sont ponctués la semaine dernière, elle est littéralement rentrée dans l'histoire du sport national en devenant la première championne du monde de gymnastique belge.

En finale aux barres asymétriques, son agrès de prédilection, elle a survolé la concurrence, devançant d'un demi-point l'Américaine Simone Biles. Pour couronner le tout, Derwael a également terminé quatrième du concours général et quatrième à la poutre à Doha.

C'est aussi la première fois que la gymnastique est à l'honneur depuis la création de cette distinction sportive. Nina Derwael succède à David Goffin, lauréat en 2017.

Nicolas Maeterlinck