Ben Weyts (N-VA): "Jan Jambon serait un excellent ministre-président flamand"

Le ministre flamand à la Mobilité Ben Weyts a déclaré dans l’émission "De Ochtend" sur Radio 1 : "En premier lieu, il revient naturellement  à Geert Bourgeois de poursuivre sa politique, mais Jan Jambon serait ensuite une personne indiquée."

Le parti nationaliste flamand entre déjà en mode "campagne" pour les élections régionales/fédérales de mai 2019. Pour l’instant, la N-VA est le plus grand parti en Flandre et Geert Bourgeois (N-VA) est ministre-président. Le ministre Ben Weyts, également N-VA, estime que l’actuel ministre-président a "un très bon palmarès sur lequel il peut continuer à développer".

L’homme originaire de Roulers (67 ans) n’a pour l’instant pas encore déclaré s’il souhaitait rempiler pour un second mandant. Si ce n’était pas le cas, Ben Weyts trouve que Jan Jambon serait un excellent candidat : "Il a l’envergure pour diriger un projet prestigieux."

Jan Jambon est pour le moment ministre de l’Intérieur au sein du gouvernement fédéral, mais cela ne l’empêcherait passer au niveau flamand, selon Ben Weyts : "Nous sommes des nationalistes flamands. Nous voulons avant tout défendre les intérêts des Flamands".

Le ministre flamand à la Mobilité souligne qu’il s’agit d’un point de vue personnel et non du parti. De son côté, la porte-parole du ministre-président a indiqué que ce dernier trouvait aussi que Jan Jambon serait un excellent ministre-président mais que Geert Bourgeois s’exprimerait sur ses plans d’avenir "au moment opportun".

N-VA veut le ministère de l’enseignement

Ce n’est pas la première fois qu’un représentant de la N-VA met en avant les ambitions de son parti en amont des élections régionales de 2019. Son président Bart De Wever avait par exemple déjà déclaré qu’il souhaiterait que son parti décroche le poste de ministre flamand de l’Enseignement, actuellement entre les mains du CD&V en la personne d’Hilde Crevits (cf. photo).