La prison de Termonde a déjà coûté 3,5 millions d’euros alors que les travaux n’ont pas commencé

L’émission "Terzake" (VRT) a calculé le coût de la nouvelle prison de Termonde avant la pose de la première pierre : 3.439.000 euros. Cela fait dix ans que le complexe pénitentiaire se fait attendre, notamment en raison de la protestation des riverains. Au vu du retard, la Régie des bâtiments doit verser une indemnité à l’entrepreneur. Les frais juridiques continuent également d’augmenter.

Il y a deux semaines, les ministres Jambon (N-VA) et Geens (CD&V) ont envoyé un communiqué de presse triomphal : "Un pas supplémentaire vers la prison de Termonde a été fait". Après des années de bataille judiciaire, le Conseil d'État a rejeté les arguments de plusieurs comités d'action.

Mais entre-temps, la facture devient de plus en plus salée. La Régie des bâtiments a versé à l’entrepreneur une indemnité de 2,9 millions d'euros. Les frais de justice ont atteint 315.000 euros. Et l'arrêt des travaux sur une route et un pont a coûté 224 000 euros. 3.439.000 euros au total.

Pas de commentaires du côté des ministres compétents

"Le gouvernement l'a lui-même cherché ", déclare le député Stefaan Van Hecke (Groen). "Ils ont dit à l'entreprise : 'Vous pouvez commencer à construire, mais ils n'étaient pas encore sûrs de savoir si c'était possible et autorisé à cet endroit. Ils ont été beaucoup trop rapides pour conclure ce contrat avec cette entreprise. Je pense que tout ministre qui a un peu d'expérience avec de tels projets devrait savoir que vous prenez un risque particulièrement élevé. Aujourd'hui, ce sont les contribuables qui paient la facture. C'est totalement inacceptable."

Pour sa part, les autorités disent qu'elles ont pris un risque en connaissance de cause. "Nous avions espéré commencer la construction il y a des années", explique Laurent Vrijdaghs, PDG de la Régie des bâtiments. "Ce n'est pas le cas, nous devons donc payer une compensation. Vous devez vous mettre à la place de l'entrepreneur privé. Il ne peut pas attendre indéfiniment pour construire une prison sans compensation, si ?"

Si la prison de Termonde ne voit pas le jour, le gouvernement devra payer 14,8 millions d'euros supplémentaires à l'entrepreneur. On ne connait pas encore la date de début de construction. Les procédures sont toujours en cours contre le permis de bâtir et le permis d'environnement.

Jan Jambon, ministre de l’Intérieur (N-VA) et Koen Geens, ministre de la Justice (CD&V) ont été invités à l’émission Terzake, mais ils n'ont pas pu ou voulu accepter l'invitation.