Un Brugeois fabrique des saxophones à partir d'obus de grenade

Alors que les commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale touchent à leur fin, un fabricant de saxophones brugeois lance un projet de commémoration original : "Sax for Pax".

Le fabricant de saxophones brugeois Karel Goetghebeur va fabriquer 193 saxophones à partir d’obus de grenade fondus provenant de la Première Guerre mondiale. Les instruments contiendront des gravures d'importants monuments commémoratifs de guerre tels que la Tour de l’Yser et le Porte de la Paix à Dixmude et la Porte de Menin à Ypres.

Karel Goetghebeur a aussi un rêve : "J'aimerais bien que quatre jeunes de 12 ans jouent "The Last Post" sur ces saxophones sous la Porte de Menin le 11 novembre 2019. A la fin de cette année, une action de collecte d’obus de grenade sera organisée. Les premiers saxophones devraient être prêts dans moins d'un an.