Chargement lecteur vidéo ...

La Belgique a officiellement un nouveau ministre de la Défense

L’ex-député européen Sander Loones (N-VA) a prêté serment lundi devant le roi Philippe en tant que ministre fédéral de la Défense et de la Fonction publique, succédant à Steven Vandeput qui deviendra bourgmestre de Hasselt en début d’année prochaine après plus de quatre ans passés à la tête de ces deux départements.

Sander Loones siégeait depuis 2014 au Parlement européen et est vice-président de la N-VA. Aux élections du 14 octobre dernier, il tirait la liste N-VA à Coxyde (Flandre occidentale), commune côtière dont il est originaire.

Âgé de 39 ans, M. Loones devient le plus jeune ministre du gouvernement Michel, derrière toutefois la secrétaire d’Etat Zuhal Demir (N-VA également).

Au Parlement européen, il sera remplacé par Ralph Packet, 28 ans, originaire de Tervueren et ancien président des jeunes N-VA.

"Le travail commence tout de suite"

Le nouveau ministre s'est engagé lors de sa prise de fonction à être un "ministre à temps plein". Il a indiqué lors de la passation de témoin avec son prédécesseur au cabinet de la Défense, qu'il allait se mettre au travail immédiatement, avec des briefings prévus dans l'après-midi avec les membres de son cabinet et le chef de la Défense (Chod), le général Marc Compernol.

"Cela commence tout de suite", a lancé M. Loones après avoir remis un coquelicot géant, symbole du souvenir de la Première Guerre mondiale très vivace dans le Westhoek d'où il est originaire, et une bouteille de champagne à l'emblème de l'association royale des pêcheurs de crevettes à cheval.

"De nouveau on est en train d'investir dans notre défense", s'est-il félicité en précisant qu'il lui reviendrait d'"opérationnaliser" les décisions d'achat prises par le gouvernement, dont celui de 34 avions de combat F-35.