Un bébé dans un état critique après avoir été projeté au sol par son père, récidiviste

Une fillette de 3 mois se trouve dans un état critique après avoir été violemment projetée sur le sol par son père, le week-end dernier à Koekelberg. L’information est révélée par le quotidien Het Laatste Nieuws et est confirmée par le parquet. L’homme âgé de 35 ans avait déjà été condamné en 2011 par le tribunal correctionnel d’Anvers pour des coups mortels portés à son fils âgé de 6 mois.

Les faits e sont produits dans la nuit de samedi à dimanche, dans la commune bruxelloise de Koekelberg. La fillette de 3 mois a commencé à pleurer et comme elle n’arrêtait pas, son père l’a violemment projeté au sol. La mère qui était absente au moment des faits est rentrée juste après, vers 2h00, et a averti les secours. La petite fille a été emmenée au service des soins intensifs et se trouve dans un état critique. On ignore encore comment sa situation va évoluer car elle a subi plusieurs blessures, notamment à la tête.

L’homme s’est rendu dimanche vers 4h30, dans un commissariat de la zone de police Bruxelles-Ouest. Il y a spontanément reconnu les faits. Il a directement été privé de sa liberté. Le parquet a saisi un juge d'instruction, qui l’a placé sous mandat d'arrêt lundi. Le trentenaire est soupçonné de tentative d'assassinat ou à tout le moins de tentative de meurtre. Il comparaîtra vendredi devant la chambre du conseil.

Ce n’est pas la première fois que cet homme se comporte de manière violente avec ses enfants. En août 2008, il avait frappé mortellement son fils âgé de 6 mois parce que le bambin pleurait pendant que son père jouait à l’ordinateur. Il avait en outre été placé sous mandat d’arrêt quelques mois plus tôt pour avoir maltraité sa compagne et son fils. Il avait finalement été libéré sous conditions.

Le tribunal correctionnel d'Anvers l'avait condamné par défaut à dix ans de prison en 2011. Une peine qui avait ensuite été ramenée à neuf ans. Il avait pu quitter la prison 2017 pour effectuer la dernière partie de sa peine sous surveillance électronique.