C’est aujourd’hui la fête du Roi, mais aussi celle de la Communauté germanophone!

La 29e fête de la Communauté germanophone se tient ce jeudi 15 novembre, jour de la Saint Léopold et jour de la fête du Roi. Cette date, qui a été choisie en 1990 pour célébrer également la Communauté germanophone, n'est pas le fruit du hasard. Elle permettait à la plus petite des entités fédérées de manifester son attachement à la maison royale.

A l’occasion de la fête de la Communauté germanophone, une réception se tiendra ce jeudi à Bruxelles. Elle débutera, à 11h30, par un discours du ministre-président Oliver Paasch. Par ailleurs divers événements auxquels la population est conviée se dérouleront jusqu'au 1er décembre.

Evolution d’une Communauté

La Communauté germanophone s'étend sur 854 km², un territoire constitué de 9 communes, à savoir : Amblève, Bullange, Burg-Reuland, Bütgenbcah, Eupen, La Calamine, Lontzen, Raeren et Saint-Vith. Ces neuf communes proposent des facilités linguistiques pour les minorités francophones qui vivent parmi les 77.500 habitants de la région de langue allemande.

La Communauté germanophone a beaucoup évolué au cours des quatre dernières décennies. Le 23 octobre 1973 se tenait le première assemblée du Conseil culturel allemand, l'ancêtre de l'actuel Parlement germanophone. Le premier gouvernement germanophone a, lui, été constitué le 30 janvier 1984.

Au fil des années, les compétences gérées par la Communauté germanophone se sont étoffées et en 2019, le Logement, l'Aménagement du territoire ou en l'Energie devraient d'ailleurs lui être transférées par la Région wallonne.