Le président Macron au Palais d’Egmont pour des entretiens politiques

Le président français Emmanuel Macron et son épouse Brigitte ont été accueillis lundi midi au Palais d'Egmont à Bruxelles dans la foulée de la cérémonie d'accueil en compagnie des souverains belges sur la place des Palais toute proche, au premier jour de la visite d'État en Belgique du couple présidentiel.

Le Premier ministre Charles Michel, sa compagne Amélie Derbaudrenghien, plusieurs ministres fédéraux - ceux des Affaires étrangères et de la Mobilité, Didier Reynders et François Bellot, ainsi que les ministres-présidents wallon et flamand, Willy Borsus et Geert Bourgeois, ont assisté en compagnie de M. et Mme Macron à l'exécution de la Marseillaise et de la Brabançonne par la Musique royale des Guides.

Plusieurs ministres français, dont celui de la Culture, Franck Riester, et celle des Affaires européennes, Nathalie Loiseau, ont également fait le déplacement de Paris.

Le Premier ministre et le chef de l'État français ont également passé en revue les détachements militaires rassemblés dans la cour du palais d'Egmont, avant d'entamer des entretiens politiques.
 

La France soutient le Pacte pour les migrations, assure Emmanuel Macron

Le président français Emmanuel Macron a exprimé lundi son plein soutien au pacte des Nations unies pour des migrations sûres, ordonnées et régulières, qui doit être signé le mois prochain au Maroc et auquel s'oppose la N-VA au sein du gouvernement belge.

"La France le soutient clairement", a affirmé le chef de l'Etat français au cours d'une conférence de presse conjointe à Bruxelles avec le Premier ministre Charles Michel, au premier jour d'une visite d'Etat en Belgique - la première du genre en 47 ans.

Emmanuel Macron a toutefois jugé "légitimes" les débats en cours dans plusieurs pays européens - dont certains rejettent désormais ce pacte - et rappelé que ce texte, longuement négocié au sein des Nations unies n'était "pas contraignant" tout en constituant une "étape importante dans la coopération internationale".