Déplacés de la Gare du nord vers la rue du Progrès, les bus De Lijn sont en stationnement illégal selon la police

Depuis ce lundi, les bus de la société flamande De Lijn ne s'arrêtent plus en sous-sol de la gare du Nord mais stationnent au milieu de la rue du Progrès en attendant de prendre le départ. Cette situation est illégale, indique la zone de police de Bruxelles-Nord confirmant une information du site d'information Bruzz. Il s'agit d'une bande en site propre mais sur laquelle les bus ne sont pas censés être à l'arrêt. La police a toutefois décidé de ne pas encore intervenir. 

"La chaussée est un site propre réservé à la circulation des bus et non au stationnement des véhicules. Ils doivent donc rouler et non être à l'arrêt", spécifie la porte-parole de la zone de police de Bruxelles-Nord, Audrey Dereymaeker.

La société de transport en commun publique flamande De Lijn avait décidé la semaine dernière que ses bus ne s'arrêteront plus en sous-sol de la gare du Nord en raison des nuisances provoquées, selon elle, par les migrants en transit. Le terminus a été déplacé rue du Progrès en face du bâtiment de la banque Fortis. L'arrêt de départ se trouve quant à lui désormais place Rogier, à 500 mètres de la gare. Depuis ce changement, les bus De Lijn se multiplient sur la rue du Progrès en direction de la place Rogier où ils attendent avant de pouvoir prendre le départ.

Pas d’intervention policière

Bien que le stationnement des bus soit illégal, la police a décidé de ne pas encore intervenir, une concertation avec De Lijn étant en cours afin de trouver une solution.

"Jusqu'ici, nous n'avons reçu aucune plainte", a ajouté Mme Dereymaeker soulignant toutefois que la situation n'était pas appropriée.