Chaque habitation en Flandre aura un passeport digital

Annoncée il y a un an, l’introduction du "woningpas" est maintenant concrète. Dorénavant, chaque habitation située en Flandre bénéficiera d’un passeport digital gratuit reprenant toutes les informations officielles qui la concerne. Grâce à leur carte d’identité électronique, les propriétaires peuvent retrouver ces informations sur le site woningpas.vlaanderen.be. Pour les appartements, le système n’est cependant pas encore tout à fait au point. A terme, ce site donnera aussi des conseils pour faire des économies d’énergie dans son habitation.

Les ministres flamands à l’Energie, Bart Tommelein, à l’Environnement, Joke Schauvliege, et au Logement, Liesbeth Homans, ont présenté lundi le « woningpas ». Il a été réalisé grâce au couplage des bases de données de l’Agence flamande à l’énergie (VEA), du département Environnement, de l’agence Wonen-Vlaanderen et de la Société publique des déchets pour la Région flamande (Ovam).

Les propriétaires peuvent consulter depuis le 3 décembre toutes les informations se rapportant à leur habitation, sur le site woningpas.vlaanderen.be, grâce à leur carte d’identité électronique, ou un jeton fédéral d’authentification ou l’application d’identité numérique "itsme".

"Nous avons commencé avec les habitations, mais à terme le service sera étendu à tous les bâtiments en Flandre " précise la ministre régionale de l’Environnement, Joke Schauvliege. Ce devrait être le cas dès 2020. Actuellement le système n’est pas encore totalement au point pour les appartements. "Le problème est qu’au niveau fédéral la base de données n’est pas toujours liée aux boites postales. Pour certains appartements, cela ne marche donc pas encore", explique Schauvliege.

Au fur et à mesure, les informations reprises dans le passeport digital deviendront plus nombreuses, mais actuellement il s’agit essentiellement d’informations administratives sur la situation du bien immobilier, le label énergétique de l’habitation, s’il existe déjà. Des attestations viendront s’y ajouter, que les propriétaires pourront montrer à des tiers, tels que des notaires, des agences immobilières ou des entrepreneurs. Mais aussi à de futurs locataires ou acheteurs d’un bien.

foto Peter Hilz (C)

Factures et conseils pour l’économie d’énergie

Dès 2019, des factures pourront également être ajoutées au passeport digital. Ce dernier est aussi conçu comme un catalyseur pour améliorer la durabilité des habitations en Flandre, afin de réaliser le Pacte de rénovation 2050. La Flandre s’est en effet fixé comme ambition de rendre tous les appartements et maisons aussi économes en énergie que les nouvelles constructions actuelles performantes au niveau énergétique.

A l’avenir, le passeport digital pourra aussi proposer des pistes pour des investissements et améliorer la prestation énergétique d’une habitation. "C’est une première européenne que j’annonce à la fin de ma carrière de ministre et grâce à laquelle la Flandre se montre pionnière", se réjouissait lundi le ministre Bart Tommelein (qui deviendra bientôt bourgmestre d’Ostende).

"Ce sera très important ces prochaines années dans le domaine de la rénovation, mais aussi pour tous les citoyens qui ont participé dimanche à la Marche pour le climat à Bruxelles, afin de parvenir à une amélioration de l’environnement et du climat", concluait le ministre Tommelein.