Le gouvernement ne tombera pas... pour le moment

La N-VA fait toujours partie du gouvernement et ne s'inscrit pas dans le contexte d'une crise gouvernementale, a indiqué mercredi matin le chef de groupe à la Chambre Peter De Roover avant que ne débute la commission des Affaires étrangères qui s'apprête à voter des résolutions sur le pacte de l'Onu sur les migrations. La N-VA reste bien opposée à ce pacte, a précisé le chef de groupe à la Chambre des nationalistes flamands. 

La commission des Relations extérieures de la Chambre devrait inviter le gouvernement à s'engager en faveur du pacte. La réunion devait débuter à 10 heures mais elle a été reportée à 10h45. Les partis de la majorité, N-VA exceptée, planchent actuellement sur un amendement à cette résolution de l'opposition.

La N-VA reste opposée au pacte et votera contre la résolution. Pour Peter De Roover, une résolution ne lie pas le gouvernement. Il salue la tenue d'un débat au parlement, qui permettra de rendre publique la position de chaque parti. "Il en faut toujours plus pour informer l'opinion publique", a-t-il estimé. Si dans les circonstances actuelles, Charles Michel se rend à Marrakech, il ne sera pas couvert par le gouvernement, a ajouté Peter De Roover.

Le Premier ministre, Charles Michel, a annoncé mardi soir qu'il se rendrait à Marrakech lundi pour porter le message du parlement à propos du Pacte. Les résolutions de l'opposition appellent à une approbation sans réserve du Pacte. Dans la majorité, certains veulent y adjoindre une déclaration interprétative.