Chargement lecteur vidéo ...

Denis affirme que la prison n’a fait que renforcer ses convictions religieuses

Jean-Louis Denis, le prédicateur musulman surnommé "le soumis", a pu quitter ce samedi matin la prison d’Ittre après y avoir purgé une peine de 5 ans imposée par la cour d’appel de Bruxelles. Il était détenu dans la section "Deradex", une aile de la prison réservée aux détenus radicalisés. S’adressant aux journalistes à sa sortie, Denis a comparé cette section à un endroit de "torture psychologique" et estimé qu’elle ne faisait que renforcer ses convictions religieuses. Ce qui inquiète précisément Nadia Sminate, la bourgmestre de la commune de Londerzeel, où Denis habitera chez sa mère.