Plus de 3 hectares reboisés en Flandre grâce à la marche pour le climat

Grâce à la marche pour le climat de dimanche passé, quelque 3,75 hectares de terrains vont être reboisés à Courtrai (Flandre occidentale) et Willebroek (province anversoise), annonçait vendredi l'organisation flamande BOS+. D'autres arbres seront plantés en Equateur et en Ouganda. BOS+ avait promis de planter, pour chaque participant à la manifestation du 2 décembre, un mètre carré de forêt en Flandre et dans des zones tropicales.

Quelque 75.000 personnes ont pris part dimanche dernier à la marche pour le climat à Bruxelles (photo ci-dessous), d'après ses organisateurs Climate Express et la Coalition Climat. Un succès plus large qu'attendu mais qui n'empêchera pas BOS+ d'honorer sa promesse, au contraire.

"Depuis dimanche, on voit une volonté plus forte de reboiser", observe Bert De Somviele, directeur de BOS+. Les propriétaires terriens sont davantage conscients de l'importance des forêts et acceptent plus facilement les projets de reboisement de son association, selon lui.

Tant à Courtrai qu'à Willebroek, le projet de nouveau bois a été bien accueilli. La moitié des 7,5 hectares de bois seront plantés en Flandre et l'autre moitié sous les tropiques. "Le changement climatique est un défi mondial et notre mode de vie en Flandre a un impact jusqu'à l'autre bout de la planète", souligne Bert De Somviele.

L'organisation lance un appel à tous les propriétaires de terre en Flandre pour qu'ils y acceptent des projets de reboisement.