Des affrontements lors de l'action de gilets jaunes dans le centre de Bruxelles

En amont de la nouvelle action de protestation des gilets jaunes de ce samedi à Bruxelles, la police a procédé à plus de 115 arrestations en différents lieux de la capitale. C’est ce qu’a indiqué ce samedi vers 11h30 la porte-parole de la police de Bruxelles, Ilse Van de keere. En début d'après-midi des affrontements ont commencé entre certains manifestants et les forces de l'ordre.  Des embarras de circulation sont signalés à Bruxelles, et sur l’autoroute E17 à hauteur de Rekkem.

Les premières arrestations ont eu lieu à la gare du Midi et à la gare Centrale, ainsi que dans le quartier européen. Deux personnes ont notamment été interpellées rue de la Loi. Selon le correspondant sur place au moment du contrôle, ces dernières se sont passées sans violence.

Des appels à manifester à Bruxelles, notamment samedi à 11h au rond-point Schuman, devant les institutions européennes, ont été diffusés sur les réseaux sociaux. Le dispositif policier déployé en rapport est conséquent.

Peu après 13h, des affrontements ont eu lieu entre la police et une partie des manifestants au niveau de la rue Lambermont. Ces derniers ont commencé à jeter des pierres sur les forces de l'ordre, des bombes fumigènes, des bombes à peinture et d'autres projectiles. 

A plusieurs reprises, la police a déployé le canon à eau et les gaz lacrymogènes. Mais un groupe de manifestants continuait à cibler les policiers, qui tentaient de se resserrer autour des manifestants à hauteur de la rue Belliard.  

Transports en commun perturbés

La station de métro Parc est fermée ce samedi matin, les métros ne s'y arrêtent pas. Mais les métros roulent toutefois normalement, indique la société de transports en commun STIB. Aucun impact n'est encore constaté sur la circulation des trams pour l'instant.

Les lignes de bus 21, 27, 49, 50, 60, 78, 80 sont fortement ralenties. Les bus qui passent dans le centre et quartier Schuman sont impactés par la manifestation. "Privilégiez le réseau souterrain. Certains accès aux stations de métro sont fermés par la police", recommandait la STIB vers 11h00.

Le tunnel Reyers-Centre est fermé à la circulation à partir de la E40-A3, précise de son côté Bruxelles Mobilité sur Twitter. "Des embarras de circulation sont à prévoir" alors que les gilets jaunes s'apprêtent à mener une importante action à Bruxelles, indique encore Bruxelles Mobilité.

Les gilets jaunes bloquent la E17 à hauteur de Rekkem

Des gilets jaunes bloquent en outre l’autoroute E17 à Rekkem (photo), en Flandre occidentale, près de la frontière française. Les activistes ont barricadé la route dans les deux sens. Les voitures en direction de la France peuvent passer, les camions ne sont pas autorisés à circuler.

"Les gilets jaunes mènent des actions à Rekkem", confirme le porte-parole de la zone de police de Grensleie (Ledegem, Menin, Wevelgem), Stefaan Vannieuwenhuyse. "La circulation au poste-frontière sur la E17 est coupée dans les deux sens. Nous n'avons pas encore une idée du nombre de manifestants, mais la police fédérale et les collègues français planchent sur une solution."

Les voitures n'avaient le droit de passer qu'au compte-gouttes et des feux ont été allumés par les manifestants. La circulation des camions est quant à elle arrêtée.

La police recommande aux usagers de la route de circuler via l'échangeur d'Aalbeke vers l'A17/E403 en direction de Tournai/France.