Le Premier ministre chez le roi pour annoncer la recomposition du gouvernement

Le ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders, a indiqué ce dimanche matin que "le Premier ministre Charles Michel se trouve chez le roi pour annoncer la recomposition du gouvernement, après le choix des ministres N-VA de quitter le gouvernement". Dans le gouvernement Michel II, désormais minoritaire, Pieter De Crem, Alexander De Croo, Denis Ducarme, Maggie De Block, Philippe De Backer et Kris Peeters obtiendraient de nouvelles compétences. On a appris vers 13h15 que c'était Didier Reynders et non Denis Ducarme qui obtenait une nouvelle compétence. 

Un conseil des ministres, le premier sans les ministres de la N-VA, se tiendra dans la foulée de la visite rendue par le Premier ministre au roi Philippe. Plusieurs observateurs s'interrogeaient dimanche sur l'opportunité de révoquer les ministres N-VA après leur choix de quitter le gouvernement si celui-ci persistait à approuver le pacte de Marrakech.

Charles Michel est chez le Roi dans le "respect du processus constitutionnel", a indiqué le chef de la diplomatie belge, Didier Reynders. "Nous allons voir comment nous pourrons travailler avec le parlement", a poursuivi le chef de file MR, désormais membre d'un gouvernement minoritaire, dans les deux rôles linguistiques. Le parlement doit encore approuver le budget.

"Nous avons déjà pu obtenir un large soutien parlementaire aux deux tiers, avec une majorité linguistique dans les deux rôles. Il y a d'autres défis, le climat, le pouvoir d'achat, et le Brexit, ce sera aussi le choix de l'opposition", a encore dit Didier Reynders.

Comment sont redistribuées les compétences des ministres N-VA ?

Les postes des ministres N-VA au gouvernement fédéral sont redistribués entre les trois partis de la coalition minoritaire, à savoir le CD&V, le MR et Open VLD. Les présidents de ces trois partis ont déjà attribué les compétences à leurs représentants au gouvernement.

Le Secrétaire d’Etat au Commerce extérieur, Pieter De Crem (CD&V), reprend les attributions de Jan Jambon, ministre de l’Intérieur, tandis que le Secrétaire d’Etat à la Lutte contre la Fraude sociale, à la Protection de la vie privée et la Mer du Nord, Philippe De Backer (Open VLD) reprend à Alexander De Croo les compétences en matière de Télécommunications et Simplification administrative.

Alexander De Croo (Open VLD) devrait se charger pour sa part du portefeuille des Finances, assumé pendant 4 ans par Johan Van Overtveldt. Didier Reynders (MR) - et non Denis Ducarme (MR) comme on l'avait annoncé dans la matinée - devient ministre de la Défense, un poste que Sander Loones n’assurait que depuis un mois, à la suite de l’élection de Steven Vandeput au maïorat de Hasselt. Reynders restera en même temps ministre des Affaires étrangères. 

La ministre de la Santé publique, Maggie De Block (Open VLD), retrouve son ancien poste de Secrétaire d’Etat à l’Asile et la Migration, assuré pendant 4 ans par Theo Francken. Et c’est Kris Peeters (CD&V), ministre de l’Emploi, l’Economie et les Consommateurs, qui reprendra des mains de Zuhal Demir les compétences en matière d’Egalité des chances.

"Formellement, nous démissionnons"

Invité ce dimanche matin sur le plateau de l’émission "De Zevende Dag" de la VRT, le vice-Premier ministre Jan Jambon (photo) déclarait: "Je pense que, formellement parlant, nous démissionnons. Nous avons dit que si la coalition se rend à Marrakech, ce sera sans nous".

Le Premier ministre a confirmé samedi soir qu'il irait à la Conférence des Nations-Unies de Marrakech au nom du gouvernement, pour exprimer le soutien au Pacte sur la migration.