Le roi accepte la démission des ministres et secrétaires d’Etat N-VA

Le roi Philippe (photo archives) a accepté ce dimanche midi la démission des ministres et secrétaires d'Etat Jan Jambon, Johan Van Overtveldt, Sander Loones, Theo Francken et Zuhal Demir, à la suite de la visite du Premier ministre. Le souverain a nommé Philippe De Backer et Pieter De Crem ministres, annonçait le Palais dans un communiqué.

Le chef de l'Etat a reçu le Premier ministre Charles Michel, qui lui a fait rapport de la situation politique et lui a proposé la démission des ministres et secrétaires d'Etat N-VA et la nomination des deux ministres. Pieter De Crem (CD&V) et Philippe De Backer (Open VLD) étaient auparavant secrétaires d'Etat. Le premier au Commerce extérieur et le second à la Lutte contre la Fraude sociale, à la Protection de la vie privée et la Mer du Nord.

Contrairement à ce qui avait été annoncé de façon non officielle dimanche matin, ce n’est pas le ministre Denis Ducarme qui reprend les compétences de Sander Loones à la Défense, mais le chef de la diplomatie belge, Didier Reynders (MR). Ce dernier combinera donc les deux portefeuilles jusqu’aux élections de mai 2019.

Quant à Sander Loones (photo), qui avait repris il y a un mois la Défense des mains de Steven Vandeput, appelé à devenir bourgmestre de Hasselt, il se retrouve dépourvu de poste, après avoir perdu celui de ministre fédéral, de vice-président de la N-VA et de député européen.

Belga Image

Conseil des ministres à 15h

Le Premier ministre Charles Michel a convoqué un conseil des ministres ce dimanche à 15h. Ce sera le premier sans les ministres N-VA et donc avec un gouvernement minoritaire.

Le gouvernement devra se reconcentrer sur les nombreux dossiers à faire avancer, avant le départ de Charles Michel pour la Conférence internationale de Marrakech à laquelle il exprimera le soutien du gouvernement et parlement belges au Pacte de l’Onu sur la migration.

Laurie Dieffembacq