La KU Leuven appelle à cesser, jusqu'à nouvel ordre, l’organisation de baptêmes d’étudiants

Luc Sels, le recteur de l’université catholique de Leuven demande l’interdiction jusqu’à nouvel ordre des baptêmes d’étudiants ou autres activités de bizutages. C’est là une des mesures prise par la KU Leuven après le décès d’un étudiant de 20 ans. "Nous avons encore durci notre charte sur les baptêmes et nous appelons les clubs d’étudiants à nous rencontrer aujourd’hui, c’est la dernière occasion pour eux de signer cette charte" a déclaré le recteur ce mardi matin dans l’émission "De ochtend" sur Radio 1 (VRT).

Durant un baptême, la semaine dernière, un étudiant a été obligé d’ingérer une grande quantité d’huile de poisson. L’étudiant âgé 20 ans, tombé dans le coma, est décédé vendredi. Cet étudiant était membre de la "Moeder Reuzegom" un club anversois qui rassemble des étudiants de Louvain. Après les faits, ce club a essuyé de nombreuses critiques et l'organisation faîtière Seniorenkonvent Leuven lui a retiré sa reconnaissance.

Le recteur de Louvain Luc Sels a annoncé des mesures sur Twitter le week-end dernier. "Les activités de Moeder Reuzegom ne seront plus tolérées. Ils ont déjà dépassé les bornes à plusieurs reprises. En consultation avec la justice et la police, nous entamons des enquêtes disciplinaires contre les étudiants responsables", a-t-il déclaré.

Ce que ce club d'étudiants a fait dépasse en effet complètement les limites de notre règlement disciplinaire", ajoute Luc Sels dans "De ochtend". "Nous y demandons que les étudiants, dans tous leurs comportements et leurs relations sociales, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur de l'université, soient guidés par le respect des personnes. Ce que nous appelons une charte des baptêmes n'est rien d'autre qu'une traduction dans la pratique de ce règlement en règles simples qui doivent être suivies.

Tous les cercles d’étudiants membres de la coupole d’organisation des cercles ont signé cette charte, ils ont d’ailleurs participé à son élaboration. "Cela ne pose aucun problèmes" ajoute Luc Sels. On estime par contre que 15 à 20 clubs d’étudiants, dont Moeder Reuzegom, n'ont pas signé cette charte. Malgré des consultations répétées il n’y a pas eu de réactions.

Pour Luc Sels, la coupe est pleine. "J'ai convoqué tous les clubs d’étudiants aujourd'hui. Ils sont attendus au Rectorat pour une toute dernière tentative de signature de la charte des baptêmes, que nous avons à présent durcie. S’ils ne la signent pas, alors ils se mettront en dehors du règlement disciplinaire de la KU Leuven".

"Dans la nouvelle chartre nous demandons, par exemple, que tous ceux qui sont chargés de surveiller les baptêmes d’étudiants ou d’autres activités ne consomment aucune boisson alcoolisée ni de drogue. Il y a aussi de nouvelles règles pour l'utilisation d'aliments et de boissons et pour les mélanges. Il y a souvent un risque d'intoxication dont on n'est pas toujours conscient. Il existe également des règles plus strictes en ce qui concerne l'utilisation de l'espace public.

Le recteur luc Sels demande également l'interdiction d'organiser des baptêmes d'étudiants ou d'autres activités de bizutage jusqu'à nouvel ordre. Bien qu'il s'attende à ce qu'il n'y ait pas beaucoup de baptêmes de toute façon, avec les examens qui approchent.