Chargement lecteur vidéo ...

Un immense herbier du Congo digitalisé avec l’aide du jardin botanique de Meise

C’est l’une des collections de plantes les plus anciennes et les plus complètes d’Afrique. L’herbier congolais à Yangambi contient quelque 150.000 échantillons : des feuilles et des graines, de vieux carnets de notes et des animaux préservés. Bien que les connaissances transmises par l’humanité puissent épauler la lutte contre le déboisement et le réchauffement de la planète, ces archives sont en danger.
En collaboration avec le Jardin botanique de Meise, en Brabant flamand, des spécialistes congolais travaillent à une grande digitalisation de l’herbier. "Ce projet commence avec vous et moi, mais terminera dans des générations", explique le botaniste congolais Elasi Ramazani à la rédaction du magazine Vranckx (VRT). Interview en français.