Fanny Lecluyse remporte le bronze au 200 mètres brasse

La Courtraisienne de 26 ans (photo) a décroché la médaille de bronze du 200m brasse, ce dimanche aux Mondiaux de natation en petit bassin (25 mètres) à Hangzhou, en Chine. Lecluyse a nagé en 2:18.85, le deuxième chrono de sa carrière après son record de Belgique de 2:18.49, réalisé le 6 décembre 2015 à Netanya. La victoire est revenue à l'Américaine Annie Lazor (2:18.32) devant sa compatriote Bethany Galat (2:18.62).

Après avoir pris un bon départ (3e après 50m, 35.91), Fanny Lecluyse a reculé en cinquième puis en sixième position. Deux excellentes dernières longueurs (35.71, seule Lazor a fait aussi bien) ont permis à Lecluyse de remonter ses adversaires et de décrocher ainsi la troisième place.

La performance de Lecluyse est historique. Il s'agit seulement de la deuxième médaille belge dans un championnat du monde en petit bassin. Seul Stefaan Maene, troisième du 200m dos à Palma de Majorque en 1993, avait réussi à monter sur le podium. Lecluyse s'était qualifiée avec le deuxième temps des séries (2:20.31).

La nageuse des Dauphins Mouscronnois disputait sa troisième finale de la semaine, après celles sur 50m et 100m brasse, toutes deux conclues à la septième place. Le petit bassin réussit bien à Lecluyse: elle y a décroché le titre européen du 200m brasse et l'argent du 50m brasse en 2015 à Netanya, ainsi que le bronze sur 200m brasse en 2011 à Szczecin et en 2017 à Copenhague. Il s'agit de sa première médaille dans un championnat du monde.

Lors des derniers Mondiaux, à Windsor, la Belge avait terminé 8ème du 50m basse et 6eme du 200m. Elle était avec Emmanuel Vanluchene (GOLD), la seule Belge engagée dans cette 14e édition des Mondiaux en petit bassin. Vanluchene, 26 ans aussi, a été éliminé en séries du 100m papillon, du 100m quatre nages et, samedi, du 100m libre. Il avait décidé de mettre un terme à sa carrière à l'issue de ces championnats du monde.