La "bande meurtrière" est le terme de l’année en Flandre

"Moordstrookje" ( bande meurtrière ) qui désigne une piste cyclable délimitée par une simple ligne discontinue sur une route très fréquentée est le mot choisi comme terme de l’année 2018. C’est un choix très judicieux mais cynique de la part des Flamands a commenté Ruud Hendrickx, conseiller linguistique de la VRT et rédacteur en chef du dictionnaire Van Dale.

Près de 10.000 personnes ont exprimé leur vote pour le terme de l'année 2018 et 21% d’entre elles ont voté pour "Moordstrookje". Une piste cyclable délimitée par une simple ligne c’est la définition de la bande meurtrière, une piste cyclable indigne de ce nom.

Ruud Hendrickx, conseiller linguistique de la VRT et rédacteur en chef du dictionnaire Van Dale, trouve ce mot remarquablement cynique.

Au cours de l'été dernier qui était particulièrement chaud, de nombreux cyclistes ont été victimes d’accidents de la route mortels en Flandre. En 9 mois, 40 cyclistes (+7) ont perdu la vie sur nos routes. "C’est alors que le terme de "moordstrookje" a fait la une des journaux", a expliqué Ruud Hendrickx. De plus le thème de la sécurité routière et de la mobilité était aussi un thème important lors des dernières élections communales.

A noter que le chef de groupe de Groen au parlement flamand Björn Rzoska avait essuyé les critiques de la N-VA et de l’Open VLD il y a quelques mois, lorsqu’il a utilisé le terme controversé de "moordstrookje".