Theo Francken est l’homme politique le plus populaire en Flandre

C'est ce qui ressort du baromètre politique réalisé pour la VRT, De Standaard, la RTBF et La Libre Belgique. L’ancien Secrétaire d'Etat N-VA à l'Asile et à la Migration, a conquis plus de la moitié des Flamands et détrône dans ce sondage le Premier ministre Charles Michel (MR).

Pour Theo Francken, c’est une première. Le sondage a été effectué durant la crise entourant le pacte de l’ONU sur les Migrations, juste avant que les ministres N-VA ne démissionnent.

51% des Flamands interrogés envisagent de voter pour Theo Francken. L’homme politique N-VA et actuel bourgmestre de Lubbeek (Brabant flamand) entre dans le cercle restreint des personnalités qui sont parvenues à séduire plus de la moitié des Flamands comme avant lui Steve Stevaert (60% en 2003), Maggie De Block 59% en 2015), Yves Leterme (57% en 2006), Guy Verhofstadt (54% en 2008), Kris Peeters ( 54% en 2014 et Bart De Wever 53% en 2011).

Dans notre sondage du début de l'année, le premier ministre Charles Michel (MR) avait également obtenu plus de 50 % en terme de popularité. Il était l'homme politique le plus populaire en Flandre depuis un certain nombre de sondages. Mais lors de ce nouveau sondage, il a été dépassé par Theo Francken, la ministre flamande de l'Éducation Hilde Crevits (CD&V) obtient la 3ème place.
Il est frappant de constater que presque tous les politiciens de la N-VA progressent dans le sondage de popularité sauf la ministre flamande Liesbeth Homans, qui passe de la 19e à la 24e place.

En Wallonie c’est Paul Magnette, l’actuel bourgmestre de Charleroi et ancien ministre-président wallon qui est le plus populaire, suivie de Rudy Demotte, ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles et d’Elio Di Rupo, le président du PS. Charles Michel n’est que 7ème.

A Bruxelles c’est Olivier Maingain, le président de Défi qui est le plus populaire suivi de Charles Michel et de Didier Reynders (MR), le ministre des Affaires étrangères et de la Défense.

Jonas Hamers / ImageGlobe